Un peu de misère pour bien commencer la journée

Avis sur Gloria Mundi

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

J'ai chopé le film pour Anaïs Demoustier. Et puis là j'ai découvert Lola Naymark : quel corps, quelle sensualité ! Je suis pas familier avec ce réalisateur, je vois qu'il utilise souvent les mêmes acteurs ; ça me plaît bien comme concept, du coup je vais probablement me laisser tenter par quelques uns de ses autres films, même si celui-ci ne me marquera pas vraiment.

L'intrigue est faible : il se passe des choses mais plutôt que d'amener des conflits, l'auteur se complaît dans le misérabilisme, à savoir des personnages qui s'en prennent plein la tronche gratuitement. Il n'y a pas vraiment de couleurs dans ce film, tout est fait pour marquer la misère (l'affiche est assez trompeuse en fait). Les personnages ne sont pas inintéressants, ainsi, l'exploitation du cocu, à la fin, est très intelligente. Mais voilà, pas de vrai conflit, pas d'objectif principal clairement défini, ... on patauge quoi !

La mise en scène est bien dans le genre indé : une caméra qui suit les acteurs discrètement et qui parvient à exposer l'intimité de chacun au travers de longs silences : on sent que le réal maîtrise sa grammaire et les acteurs sont tous très bons.

Bref, c'est le scénario qui n'est pas terrible.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 248 fois
2 apprécient

Autres actions de Fatpooper Gloria Mundi