👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

La mal de crâne que j'ai eu après la séance. Un bon divertissement mais avec un besoin d'aspirine.

Pourquoi aller voir ce long-métrage alors que je n'ai pas entièrement regardé le premier opus ? Pour ne pas abandonner mon meilleur ami qui n'avait pas envie de le voir tout seul. Je n'attendais rien de ce long-métrage et j'avais eu beaucoup de mal avec "Kong: Skull Island" mais j'ai eu envie de tenter l'expérience, pour une fois que ce film était disponible dans ma ville habituelle. Donc, ce sera une critique qui se concentrera sur le film en lui-même et rien de plus. Je dois admettre que le film a de quoi plaire mais ça ne veut pas dire que c'est un excellent film pour autant.


  • Positif


Personnages: Mark (Kyle Chandler) est un photographe qui en veut aux monstres comme Godzilla après avoir perdu son fils pendant le désastre de 2014. C'est un homme qui a besoin de s'éloigner de sa famille pour éviter de les faire souffrir, c'est un père qui a besoin de solitude et qu'on comprend quand on se met à sa place et qu'on a vécu les mêmes choses.
Madison (Millie Bobby Brown) est une enfant qui essaye d'aider ses parents de son mieux malgré qu'elle en veuille à son père de ne jamais être présent. Sinon, c'est une enfant attachante (la plus attachante du film en tout cas) qui cherche à aider ses parents à se retrouver après ce qui est arrivé à son petit frère, elle fait de son mieux.
Ishiro (Ken Watanabe) est un professeur qui cherche à protéger les monstres en prouvant que ce ne sont pas tous des monstres à abattre. C'est un personnage attachant qu'on est heureux de voir, je sais qu'il était dans le premier opus et ça justifie encore plus le fait qu'il essaye de les défendre ici (même si j'ignore ce qu'il leur faisait dans le premier film). C'est lui qui dirige Monarch et qui utilise sa société pour protéger Godzilla contre le gouvernement américain.
Sam (Thomas Middleditch) est un petit jeune travaillant pour Monarch et qui fait en sorte d'aider Mark de son mieux, il n'est pas forcément utile mais sa personnalité ne le rend pas très énervant.
Il est vrai que les personnages ne sont pas forcement attachants ici mais ça ne veut pas dire que ce sont des mauvais personnages pour autant, on les a compris et c'est ce qui compte.

Symbolisme: Il faut admettre qu'il y a du symbolisme et qu'il est efficace dans ce long-métrage. Que ce soit avec Godzilla qui représente l'espoir, le dragon qui représente le diable (parce que la dimension religieuse est très visible). Dans tous les cas, le symbolisme fonctionne et il fait plaisir à voir. Ou alors, on a chaque créature qui semble représenter un dieu de l'Olympe (Godzilla étant Zeus, le dragon étant Hadès, le Ptérodactile à tête d'oiseau étant Thanatos, le dieu de la mort, et le papillon représentant Athéna). Après, ce n'est qu'une interprétations personnelle et rien de plus.

Histoire: Mark est appelé par l'organisation Monarch afin de sauver sa femme et sa fille qui ont été prise en otage par Jonah qui a besoin de leur aide pour libérer le sujet zéro, la créature la plus dangereuse qui existe sur cette terre. Godzilla est réapparait alors pour affronter cette créature. C'est une histoire intéressante qui nous donne envie d'en savoir plus sur le futur sauvetage et le futur combat entre ces deux titans.

Fin Godzilla: Je précise bien que cette fin n'est heureuse que pour Godzilla, on peut dire que c'est le seul personnage qui peut se vanter d'avoir une fin heureuse après tout ce qu'ils ont traversé, mais je ne vous spoilerai pas cette scène finale. D'ailleurs, le générique de fin le concernant est très cool et arrive à nous donner un aperçu du futur de Godzilla (même si on s'y attend tous).

Monstres: On dira ce qu'on veut mais les créatures sont très bien réussies dans ce long-métrage. Que ce soit Godzilla qui est toujours aussi beau ou les autres monstres qui sont vraiment de toute beauté, je dois admettre que c'est un des points les plus réussis de ce long-métrage. On a un spectacle visuel de qualité pour ceux qui ne viennent que pour les monstres.

Univers: Même si je n'ai pas encore vu le premier opus, on sent que l'univers a été un peu élargi avec ces nouvelles créatures et les quelques personnes qui veulent s'en servir pour détruire le monde pour eux. Chaque fois qu'une suite est faite, il faut qu'elle élargisse l'univers qu'elle présente (quand il y en a un).

Introduction: Commencer avec une famille qui cherche leur fils dans les débris et tombent sur Godzilla près d'eux est une bonne introduction qui nous donne envie de plus sur le futur de cette famille, ont-ils réussi à faire le deuil de leur fils ? Y a t-il eu des conséquences de cette rencontre ?

Mise en scène: Je dois admettre que j'avais peur mais la mise en scène marche bien dans la majorité, surtout dans les moments de tension et de combats. Bref, la mise en scène est bien réussie et nous aide à comprendre certaines choses sans avoir besoin de dialogue.

Effets spéciaux: On ne va pas se mentir, les effets spéciaux sont réussis dans ce long-métrage, on ne peut pas se plaindre du rendu des effets spéciaux qui ont réellement été travaillés. Surtout avec les différentes créatures qui sont vraiment très bien réussies.

Cri: Et bien, je ne pensais pas que le cri de Godzilla était aussi réussi, ça colle parfaitement à la créature, tout en donnant des frissons aux spectateurs qui entendent ce cri. Les autres créatures ont aussi des créatures qui fonctionnent plutôt bien.

Décors: Quel que soit le lieu à explorer, c'est un beau lieu à découvrir. Surtout les lieux secrets comme le complexe sous-marin que découvre Mark en étant invité. Bref, ce sont de beaux décors qui ont été travaillés et qui font plaisir à voir.

Paysages: Il y en a pas mal avec les monstres plutôt qu'autre chose mais il faut admettre que ce sont des beaux paysages à regarder, surtout lors de l'apparition d'un papillon géant. Bref, ils sont de toute beauté, on peut en être heureux.

Tension: Elle était présente et elle fonctionnait dans pas mal de moments. Je ne dirais pas qu'elle marche tout le temps et qu'on y croit dans chaque scène mais elle se fait ressentir dans pas mal de situations ici et elle est vraiment bonne.

Dimension: On a une dimension titanesque réussie, on a vraiment l'impression d'avoir des monstres géants quand on voit ce long-métrage, ça nous offre des affrontements de monstres géants d'assez bonne qualité.

Jeu d'acteur: Dans l'ensemble, les acteurs s'investissent assez dans leurs rôles mais la meilleure performance revient à Mark Russell qui joue vraiment son personnage plus que les autres dans ce long-métrage.


  • Négatif


Personnages: Emma Russel (Vera Farmiga) est une docteure qui est marquée par la mort de son fils et qui cherche à protéger sa fille de la meilleure manière possible. Je dirai bien que c'est un bon personnage mais ce n'est pas le cas, elle prend des décisions stupides au point de devenir rapidement détestable (sauf la dernière qui n'est pas si bête que ça).
Jonah (Charles Dance) est un terroriste qui cherche à détruire le monde grâce au dragon à trois têtes (dont j'ai oublié le nom exact). J'aurais bien dit que c'était un bon personnage mais il veut juste détruire le monde parce que les humains le dégoûtent, apparemment c'est à cause des guerres qu'il agit ainsi mais une raison plus personnelle aurait beaucoup mieux fonctionné comme la perte de sa femme tuée par un voyou pendant l'attaque de Godzilla en 2014, par exemple. Bref, je m'attendais à un méchant un peu mieux développé, je suis un peu déçu.

Question: Dans ce long-métrage, on a la question du monstre qui est considéré comme un monstre mais en est-il réellement un en vérité ? J'apprécie cette question mais ça n'a pas déjà été traité dans le premier opus avec Godzilla qui a sauvé les habitants ? Enfin, il me semble que c'est le cas quand je vois la dernière scène sur Youtube. Surtout que ce long-métrage traite le fait que tous les monstres sont des monstres alors que Godzilla les a aidé et n'est jamais réapparu depuis, donc on peut comprendre pour les autres monstres mais pas Godzilla..

Caméra: Alors, vous savez que je déteste la caméra en mouvement en permanence mais c'est le cas dans ce long-métrage. La caméra est toujours en perpétuelle mouvement, on a même l'impression que le cameraman avait du mal à la tenir par moments. Soyons honnêtes, ça marche dans les combats et les scènes de tension installées mais pas dans les moments calmes, ça ne fonctionne pas dans ces cas là.

Sons: Purée, j'en ai eu mal aux oreilles à certains moments du long-métrage, c'est la première fois que ça me fait ça. Je ne parle pas du cri de Godzilla mais de tous les mélanges de sons pendant la première bataille du long-métrage et du dernier affrontement. Sincèrement, j'ai du me boucher les oreilles à certains moments pour éviter d'avoir encore plus mal à la tête.

Musiques: Elles ne sont pas mauvaises mais je n'en ai retenu aucune. Je ne pourrais vous murmurer aucune musique de ce long-métrage parce que je les aient oublié. Les musiques passent en fonction de ce qui se passe mais rien de plus, j'aurais aimé que deux ou trois d'entre elles me marquent pour avoir envie de les réécouter mais tant pis.

Fin: Alors, que Godzilla ait sa fin heureuse, c'est bien mais ça me fait poser des questions sur les personnages humains. Même si on suit plus les monstres que les humains avec ce long-métrage, on a commencé avec des humains et j'ai envie de savoir ce que Mark et sa fille vont devenir après tout ça.

Stupide: Comme on a parlé d'Emma, il est temps qu'on explique pourquoi cette fille n'est pas très appréciée pour ma part. Sans spoil, c'est parce que sa stupidité est naïve et que n'importe quel imbécile l'aurait compris (PARTIE SPOIL pour plus de détails).

Humour: Dans l'ensemble, il n'y a pas beaucoup de blagues mais on sent qu'elles ont été un peu forcées pour essayer de nous faire rire. Malheureusement, les blagues n'ont pas réussi à me faire rire une seule fois, juste un sourire à un moment, rien de plus.

Placement de produit: Il n'y en a qu'un qui était réellement bien visible et je déteste quand le placement de produit est aussi visible alors que ce n'est pas le moment. Après, c'est un petit défaut pour moi mais ce n'est pas un drame qu'il faut punir.

Jeu d'acteur enfant: Millie Bobby Brown n'est pas mauvaise dans son rôle mais on sent qu'elle a du mal à s'investir au début, heureusement qu'elle progresse au fur et à mesure pour devenir plus convaincante envers les spectateurs.

!!! PARTIE SPOIL !!!

Stupide: Donc, Emma décide de libérer le monstre pour "sauver" son mari au moment où elle active les explosifs alors que Jonah n'allait pas le tuer vu qu'elle est en partenariat avec elle mais la question n'est pas là. Tu veux sauver ton mari en libérant la plus grande menace jamais créée par l'humanité ? Et attendez, c'est pas fini, il y a encore pire que ça. Lors des explications, elle dit que les humains sont un cancer et qu'elle a libéré cette créature pour nettoyer l'espèce humaine et rééquilibrer les choses. Alors, si c'était vraiment une bonne scientifique, elle aurait vu à quel point ce sujet zéro est dangereux pour l'humanité et, c'est quoi le rapport entre la mort de ton fils où tu ne veux plus que personne ne souffre comme ça alors que tu défends des monstres ? Pardon mais il ne fallait pas mettre la mort de ton fils là-dedans alors que ça n'a rien à voir.

Scène cachée: Oui, il y a une scène cachée dans ce long-métrage et j'avoue que c'est intéressant et que ça annonce un gros danger à l'avenir, même si je m'attendais plus à une scène par rapport à Kong. Enfin, voir qu'il reste une partie du cadavre du dragon à trois têtes annonce probablement la future menace que Godzilla et Kong devront combattre ensemble (même si ce n'est que mon avis vu la galère de Godzilla pour vaincre ce monstre à trois têtes).

Première apparition: Il faut admettre que la première apparition de Godzilla est surprenante pour ceux qui n'ont pas vu le premier opus. Non seulement, il est titanesque mais il a aussi réussi à me faire surprendre. Bref, pour une première apparition dans le long-métrage, on a un Godzilla magnifiquement présenté.

Origine: Donc, ce fameux dragon à trois têtes est un alien tombé du ciel qui est venu sur terre pour détruire l'humanité (tiens ? Mais c'est une copie du symbiote de Venom). Bien sur, ça fonctionne comme révélation, c'est juste un peu surprenant quand on l'entend, c'est tout.

Similitude: Sérieusement, quand j'ai vu le papillon géant qui vient aider Godzilla, j'ai imaginé Saint Seiya version Godzilla. "Godzilla. Godzilla. Relèves toi Godzilla". Enfin bref, j'avoue avoir ris en pensant à cette référence avec cette scène.


Au final, c'est un long-métrage divertissant qui offre des créatures monstrueuses de qualité mais dont la séance ne vous fera pas sortir indemne. Malgré une bonne mise en scène, une dimension titanesque réussie, des effets spéciaux réussis, du symbolisme qui fonctionne et quelques personnages humains travaillés, on a quand même le méchant un peu trop classique, le personnage stupide (alors que c'est une scientifique quand même, c'est grave), les sons qui s'enchaînent un peu trop à certains moments et la caméra qui est en mouvement en permanence. Personnellement, je sais que les visuels plairont aux fans et que ça doit se voir au cinéma mais préparez une aspirine lorsque vous rentrerez chez vous parce que vous allez en avoir besoin après votre séance.

FloYuki
6
Écrit par

il y a 3 ans

4 j'aime

2 commentaires

Godzilla II : Roi des monstres
Behind_the_Mask
5

Monstres et Compagnie... Surtout compagnie.

Alors que le projet Godzilla versus Kong est d'ores et déjà annoncé, il faudrait peut être voir d'abord ce que donne ce Godzilla II : Roi des Monstres, vous ne croyez pas ? Les a priori étaient...

Lire la critique

il y a 3 ans

57 j'aime

13

Godzilla II : Roi des monstres
gruute
4

Le chef op' en pause déj'

Après un Godzilla timorée du sympathique Gareth Edwards et un Skull Island plutôt bien emballé mais con toutes les 10mn, le MonsterVerse continue avec ce volet se déroulant 5 ans après les événement...

Lire la critique

il y a 3 ans

33 j'aime

18

Godzilla II : Roi des monstres
Cygurd
2

L'indigeste régicide

En 2014, Godzilla de Gareth Edwards lavait l’affront de 1998 signé Roland Emmerich et démontrait que le cinéma américain était capable de s’approprier avec respect l’un (si ce n’est le) plus grand...

Lire la critique

il y a 3 ans

30 j'aime

3

Joker
FloYuki
10
Joker

Place à la folie dans une ville aussi pourrie ! Un nouveau Joker à la hauteur de ses prédécesseurs.

Critique audio: https://www.youtube.com/watch?v=AHgPNshCVm4 Comme vous le savez, je suis très fan de l'univers de Batman ainsi que du meilleur méchant jamais créé dans l'univers de DC, le Joker...

Lire la critique

il y a 2 ans

24 j'aime

32

Fermez-la
FloYuki
1
Fermez-la

C'est comme ça qu'un homme lambda se prend pour un faux-justicier d'internet.

Je m'étais promis de ne plus faire de critique sur les émissions web ou sur certains youtubeurs. J'avais déjà écrit sur certains youtubeurs que je n'appréciais pas particulièrement par le passé dans...

Lire la critique

il y a 1 an

22 j'aime

56

Les Indestructibles 2
FloYuki
9

14 ans plus tard, les Indestructibles reviennent avec la même gloire que dans le passé.

Tout le monde s'attendait à une suite depuis la fin du premier film mais moi j'y ai vu une fin qui nous disait seulement que les Indestructibles étaient repartis pour sauver la ville du démolisseur...

Lire la critique

il y a 4 ans

21 j'aime

12