Godzilla II - Roi des monstres : Un potentiel gâché...

Avis sur Godzilla II : Roi des monstres

Avatar Teslax
Critique publiée par le

«Godzilla II: Roi des Monstres» est le troisième film du monster-verse instauré par la Warner Bros et est la suite du premier “Godzilla” de 2014. Cette fois ci c’est M. Dougherty, connu surtout pour son grand talent de dramaturge, qui est à la réalisation. L’histoire nous raconte les événements quelques années après le premier volet, cette fois ci l’Homme découvre qu’il n’y a pas que Godzilla qui pouvait être une menace... un groupe terroriste décide alors de réveiller ces monstres ce qui va amener à certaines problématiques... Alors est-ce une suite qui en vaut la peine?

Alors que le précédent film avait de réels défauts visibles, nous avons dans «Godzilla II: Roi des Monstres» aucune amélioration notable. En effet là où le premier n'avait pas assez de scènes avec les monstres, ici nous en avons un nombre incalculable puisqu'il n' y a pas moins de 17 nouveaux monstres découverts en 5 ans. Ce qui amène un trop plein parfois excessif et dont beaucoup ne vont pas être exploité. On va en effet se concentrer un 4 monstres maximum et ne vont apporter juste ce qu'il faut pour que l'intrigue se déroule correctement. On va d'ailleurs avoir un très gros problème avec le déroulement du film, c'est simple rien n'est fait correctement. Entre les décisions complètements stupides des humains du film à l'image du groupe terroriste qui n'est pas absolument pas convaincant (mais surtout la femme du héros qui n'a pas du tout l'air d'être un scientifique en raison de ce qu'elle exprime dans le film) et les explications extrêmement douteuse de certaines choses du film comme par exemple l'explication du fait que les monstres se déplacent beaucoup trop vite autour du globe qui était un défaut dans le premier mais va être expliqué d'une façon impensable (il y a des tunnels sous la terre qui là aussi ne sont pas détaillé de leur principe). Nous avons ensuite un gros problème de rythme durant le film qui rend la continuité du film extrêmement lente alors même qu'il s'y passe beaucoup d'événements. Tout cela est accentué par la lenteur des combats qui pouvait être impressionnant si l'on n'avait pas tenté de représenter ces moments à l'échelle humaine, ce qui est vraiment dommage.

C'est effectivement dommage car le film possède quand bien même des bons points. On a malgré tout une réalisation qui est convenable et surtout sublimé par certains plans magnifiques à l'image de la scène de fin avec Godzilla hurlant sa supériorité au monde sur les cendres de Chicago ou encore de la naissance de Mothra. On a également quelques acteurs qui sont vraiment dans leurs rôles comme par exemple M. Bobby Brown ou encore K. Chandler qui sont réellement convaincant dans leurs rôles respectifs. On a aussi des monstres qui sont très originaux et sont parfois très iconique avec par exemple des scènes avec Ghidorah sur le volcan par exemple. On a aussi une nouvelle fois un film qui accentue son rapport avec le gigantisme qu'offre les monstres et par-dessus cela pouvait être intéressant.

Mais au final «Godzilla II: Roi des Monstres» n'est pas du tout à la hauteur de ce que l'on nous avait promis. C'est un film qui n'est pas du tout pertinent dans sa façon d'imager les histoires de monstres et possède même une morale douteuse. Malgré le fait que les différentes scènes du film sont divertissantes, nous avons un film qui n'est pas intelligent dans son scénario. Ce n'est pourtant pas compliqué d'écrire une histoire intéressante sur un blockbuster car beaucoup de film à l'image de «Pacific Rim» sont extrêmement bien ficelés. Au final si beaucoup apprécieront le format, il n'en reste pas moins que le monster-verse est pour l'instant beaucoup moins intéressant que ce que l'on aurait pu estimer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 68 fois
1 apprécie

Autres actions de Teslax Godzilla II : Roi des monstres