Gog (1954)

Avis sur Gog

Avatar greenwich
Critique publiée par le

ll s'agit d'un film de science fiction filmé en couleur. C'est le troisième et dernier film de la série des OIS : l'office d'investigation scientifique. Presque tout le film se déroule dans une base secrète enterrée dans le désert au Etats Unis. Après deux morts suspectes par congélation dans les laboratoires de recherche, le docteur Sheppard de l'OIS est envoyé sur place. Il y a une longue présentation des thèmes de recherche : l'hibernation qui devrait permettre aux astronautes d'effectuer de longs voyages dans l'espace, l'énergie solaire source d'énergie puissante permettant d'obtenir des températures très élevées et de produire de l'électricité (aucun rapport avec les panneaux photovoltaïques !), informatique avec le développement des premiers superordinateurs avec Novac dans le film, énergie nucléaire avec une pile atomique, robotique avec Gog et Magog deux robots pilotés par Novac. Il y a tout de même pas mal d'approximations qui font un peu sourire : le couloir en zigzag pour échapper aux radiations qui se déplacent tout droit est une jolie perle ! Le scénario montre une certaine fascination pour toutes ces nouvelles sciences mais aussi une crainte de ne pas réussir à les contrôler. La dernière scène est assez amusante car ce ne sont finalement pas les américains qui ont lancé le premier satellite. Les décors sont assez limités, c'est surtout plein de boutons et de manettes qui donnent une certaines touche scientifique. Durant tout le film il y a une succession de morts étranges avec le sentiment que les machines se retournent contre l'homme. En réalité il s'agit d'une affaire d'espionnage et les machines sont contrôlées par l'ennemi, les soviétiques donc même si ils ne sont pas mentionnés. L'interprétation est assez bonne mais rien d'inoubliable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 575 fois
1 apprécie

greenwich a ajouté ce film à 2 listes Gog

Autres actions de greenwich Gog