J'ai pas d'idée de titre, alors je laisse mourir ma critique.

Avis sur Gone Girl

Avatar KiraYagami
Critique publiée par le

David Fincher est mon deuxième réalisateur préféré, alors je n'ai pas hésité une seule seconde à foncer voir son dernier film, Gone Girl, qui raconte la disparation d'une femme, Amy, et des efforts que va réaliser son mari Nick pour la retrouver, bien que tout porte à croire qu'il en serait à l'origine. Parce que je ne suis pas un salaud de première (enfin si, mais je déconne pas sur ce point), il n'y aura pas de spoilers majeurs du film dans ma critique, j'ai pas envie qu'on me bute avant la sortie d'Interstellar, mais passons.

Je vais commencer directement par les mauvais points du film, histoire que je puisse plus rapidement aborder ce qui a fait que j'ai aimé le film. Le plus gros défaut du film, et ça me fait vraiment très mal de dire ça, se nomme Neil Patrick Harris. Ses premières apparitions dans le film, très mystérieuses, ne m'ont pas posées de problème, au contraire, mais une fois qu'il a commencé à prendre de l'ampleur, j'ai vu Barney Stinson, les expressions faciales, les gestes, tout ce que faisait NPH me rappelait Barney, ce qui est doublement dommage car le personnage ne sert en rien de comic relief, après peut-être que ça ne concernait que moi, mais NPH risque de devoir se limiter aux comédies. Deuxième point négatif, le dernier aussi, c'est la dernière partie du film qui m'a un tout petit peu fait perdre en intérêt, ceux qui ont vu le film comprendront sans doute, sinon je suis ouvert à la discussion, vu que je veux éviter de spoiler, je me tais.

Maintenant, pourquoi ai-je adoré le film ?

La réalisation de Fincher est remarquable, c'est sombre mais au contraire de ses meilleurs films (The Game, Se7en, Fight Club, c'est subjectif bien sûr), il n'y a pas cet aspect « crade » de l'image, tout est magnifiquement bien travaillé pour en arriver à un résultat esthétiquement au top.

Même chose pour le scénario, écrit par Gillian Flynn, qui n'est autre que l'auteur du roman sur lequel se base le film, tout est mené à la perfection, on a des surprises, les émotions s'enchainent les unes après les autres, en dire plus relèverait du spoiler (j'ai dit ce mot tellement de fois depuis le début de la critique que je commence à me prendre pour River Song).

Un point que j'ai oublié de souligner dans la première version de ma critique, la musique s'adapte parfaitement à l'environnement, elle crée tout au long du film une tension et sait rester percutante même quand la situation s'étend sur plusieurs minutes. Reznor et Ross ont réalisé un boulot fantastique, et pour leur 3ème collaboration consécutive avec Fincher, je ne vois pas qui d'autre pourrait mieux faire que ces deux là, tellement ils collent à l'univers du réalisateur. Et puis la présence de (Don't Fear) The Reaper de Blue Öyster Cult est un bonus qui m'a fait énormément plaisir !

Enfin le casting, à l'exception de NPH comme je l'ai souligné plus haut, est formidable, et pourtant un film comprenant Ben Affleck et Rosamund Pike pour les rôles principaux, c'était loin d'être gagné. Commençons par Batman (et oui va falloir s'y habituer), il incarne pour faire simple un homme assez banal, qui fait des erreurs et qui doute. Ses doutes nous les partageons avec lui durant tout le film, mais il nous arrive aussi de les retourner contre lui, car au final, on ne sait pas ce qu'il s'est passé avant le début du film. Malgré des traits assez violents, j'ai trouvé facile de m'identifier à son personnage, pas partout mais ses réactions sont totalement humaines. Rosamund Pike est sans doute ma grosse révélation du film, je l'avais trouvé si terrible dans Jack Reacher que j'envisageais le pire, mais là encore mes préjugés ne se sont pas confirmés. Elle incarne à la perfection cette femme amoureuse qui sombre peu à peu dans la paranoïa vis-à-vie de son mari, que l'on voit uniquement par flashback. Je comprends ainsi les voix qui se sont élevées pour en faire une des favorites pour l'Oscar de la meilleure actrice, elle a mon soutien pour le moment.

Les rôles secondaires ne sont pas en reste, je citerai surtout Carrie Coon, qui interprète la sœur de Nick, sa performance est très efficace, avec un personnage qui là encore s'éloigne des clichés qu'on aurait pu avoir. En fait tous les personnages ont des réactions humaines, ce qui contribue fort à l'immersion et à cette efficacité du casting. Et pour quelque chose qui n'a quasiment rien à voir avec le film, j'ai été surpris de voir Lee Norris (Mouth dans One Tree Hill) jouer un petit rôle dans le film, ça m'a fait sourire en tant que fan de la série, et j'étais pas le seul à l'avoir reconnu de ce que j'ai pu entendre.

Voilà, en conclusion, allez voir le film, David Fincher est l'un des meilleurs réalisateurs de la planète, il ne m'a jamais déçu, ce qui est extrêmement rare, c'est un plaisir de payer pour voir de telles œuvres. Et puis ça me permet de parler d'un autre film q'Interstellar à mes proches !

PS : J-27

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 757 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

KiraYagami a ajouté ce film à 9 listes Gone Girl

Autres actions de KiraYagami Gone Girl