D'apparence parfaite, le couple Amy et Nick s'apprête à fêter leurs cinq ans de mariage lorsque Amy disparaît brutalement et mystérieusement et si l'enquête semble accuser Nick, il va tout faire pour découvrir et comprendre ce qui s'est réellement passé.


Ici on se rapproche plus du Fincher élégant de Millénium voire dans une moindre mesure de Zodiac que celui crade de Seven et Fight Club. Il met peu à peu son puzzle en place, il manque plusieurs pièces et s'amuse à les intervertir sans pour autant nous perdre, bien au contraire il nous fascine même. Il montre ici tout son talent pour conter une histoire en s'appropriant le roman de Gillian Flynn, sa mise en scène est élégante et brillante et il sait créer de la tension pour rendre le récit palpitant et haletant, sans que l'on voie passer les 145 minutes.


Il développe peu à peu un climat troublant voire malsain en mêlant habilement thriller et drame conjugal. Il braque sa caméra sur le personnage de Nick et révèle peu à peu ses failles et son passé, tout en étudiant en profondeur ce couple. Il nous fait passer par divers sentiments et nous fait ressentir ceux des deux protagonistes, passant d'un opposé à l'autre. Les personnages sont bien travaillés psychologiquement et Fincher les rend intéressant et surtout, il ne néglige pas les seconds rôles, allant de l'avocat de Nick à ses voisins en passant par les médias, chacun apporte sa contribution à l'histoire. La construction du récit est assez remarquable, Fincher maîtrise totalement son scénario et les flash-back et orchestre de manière fluide la chronologie des événements, tout comme son montage. Les événements sont tous bien amenés et dans le même temps, il maintient le suspense de bout en bout jusqu'à un final mené avec brio !


Il met en scène une Amérique moderne, aisée et sophistiquée et nous emmène au cœur de ce couple d'apparence lisse mais dont plusieurs éléments viennent troubler la tranquillité. Peu à peu, on découvre ce couple dans son intimité, Fincher alterne avec facilité thriller au suspense insoutenable et intimité conjugale, les rapports que le couple entretenait, entre jeux de dupes, bonheur d'apparence ou encore passé idéalisé ainsi que ceux qu'ils avaient avec leur entourage. Il dresse aussi une pique au média à travers cette recherche excessive du sensationnalisme et du scoop ainsi que de l'appropriation d'un fait et désigne le coupable et la victime sans subtilité, qu'il rend pertinente. Il vise aussi l'opinion publique et la manipulation qu'il subit par les médias ainsi que la société plus généralement, par moments avec de l’humour (noir) bien senti.


L'atmosphère est sublimée par la bande originale de Trent Reznor et Aticus Ross, qui sait se faire sobre lorsqu'il le faut et au contraire présente dans les moments adéquats. C'est au tour de Ben Affleck de bénéficier de l'excellente direction d'acteur de Fincher et il s'en sort à merveille en donnant de la présence et du mystère à son personnage qui ne semble pas affecté par cette disparition et qui va tout faire pour trouver la vérité. Face à lui, Rosamund Pike est intrigante, belle et troublante à souhait en héroïne Hitchcockienne.


145 minutes de bonheur pour un thriller maîtrisé d'une main de maître par Fincher qui s'amuse à nous manipuler pour mieux nous surprendre, nous captiver et nous fasciner. Il mêle habilement drame intimiste et conjugal et thriller élégant au suspense insoutenable.


.... Brillant.

Le 10 octobre 2014

167 j'aime

29 commentaires

Gone Girl
Sergent_Pepper
8
Gone Girl

Amy pour la vie

Brillantes, les surfaces de verre et les chromes étincelants des 4x4 d’une suburb impeccable du Missouri. Brillante, la photographie d’un univers bleuté, haut de gamme, au glacis de magazine...

Lire la critique

il y a 8 ans

210 j'aime

22

Gone Girl
Gwimdor
8
Gone Girl

Lettre ouverte...

David Fincher, Il a fallu attendre que tu entres dans ta cinquième décennie pour réaliser ton plus beau film, il faut dire que contrairement à certains je ne t'ai jamais réellement voué un culte...

Lire la critique

il y a 8 ans

177 j'aime

12

Gone Girl
Docteur_Jivago
8
Gone Girl

American Beauty

D'apparence parfaite, le couple Amy et Nick s'apprête à fêter leurs cinq ans de mariage lorsque Amy disparaît brutalement et mystérieusement et si l'enquête semble accuser Nick, il va tout faire pour...

Lire la critique

il y a 8 ans

167 j'aime

29

Gone Girl
Docteur_Jivago
8
Gone Girl

American Beauty

D'apparence parfaite, le couple Amy et Nick s'apprête à fêter leurs cinq ans de mariage lorsque Amy disparaît brutalement et mystérieusement et si l'enquête semble accuser Nick, il va tout faire pour...

Lire la critique

il y a 8 ans

167 j'aime

29

American Sniper
Docteur_Jivago
8

La mort dans la peau

En mettant en scène la vie de Chris The Legend Kyle, héros en son pays, Clint Eastwood surprend et dresse, par le prisme de celui-ci, le portrait d'un pays entaché par une Guerre...

Lire la critique

il y a 7 ans

147 j'aime

31

2001 : L'Odyssée de l'espace
Docteur_Jivago
5

Il était une fois l’espace

Tout juste auréolé du succès de Docteur Folamour, Stanley Kubrick se lance dans un projet de science-fiction assez démesuré et très ambitieux, où il fait appel à Arthur C. Clarke qui a écrit la...

Lire la critique

il y a 8 ans

140 j'aime

40