👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Fincher ne semble pas se lasser de me faire chier. Après son Social Network tout vide, son Dragon Tatoo que j'ai jamais pu finir et ses épisodes de l'insipide et stupide House of Cards, le voilà qui m'inflige encore une daube, magnifique daube, s'il en fut. Car le taf est là : découpage à la serpe (et au cutter), comédiens qui se dépassent, tous les fans de cet étron s'accorderont à le dire, c'est hyper-bien fait.

Non, ce qui cloche c'est pas David, c'est le scénar.

Cette intrigue, même un Guillaume Musso qui aurait lu tout Mary Higgins Clark sur Wikipédia dans le week-end ne pourrait pas la chier. Morceaux Choisis :


  • Dans un monde parfait où les flics font pas leur boulot, une femme disparait. Les soupçons se portent vite sur Ben Affleck, qui conserve chez lui un carton rempli d'indices incriminants, récupéré sans malaise après une mise sous scellé et passage au peigne fin.

  • Ben est pourtant un putain de gros con qui n'a jamais appris qu'on peut payer un hôtel avec du liquide.

  • Plus tard il se rend compte qu'il a été piégé et que la touche finale du piège se trouve dans l'abris de jardin de sa sœur... Pas question de le déplacer ou le détruire, ça rendrait la tache trop difficile pour les flics !

  • Ces derniers ont pourtant des moyens illimités, de la cafetière magique qui n'est jamais vide à la fouille chez des gens sans mandat.

  • Rosamund a un QI de 186, mais elle se fait enfler par des rednecks...

  • Quand elle revient, son récit ne cadre aucunement avec un bon nombre de "preuves" utilisées par la police, mais qu'à cela ne tienne, on la renvoie chez elle couverte de sang séché, ça fait plus roots.


Bref, du vomi révoltant de connerie, qui en plus s'est fait doublé de quelques semaines par Sin City 2, où l'histoire de Dwight est résolument la même.

Du coup je me demande sérieusement ce qui attire David dans ces projets de merde... Il veut juste tester du matériel ou quoi ? Qu'on vienne pas me certifier qu'il en a quelque chose à foutre du scénario, il veut juste briller, pas illustrer.
A un moment, je me suis pris à fantasmer qu'en fait c'est le chat qui avait tout manigancé. Ça aurait été plus fun.

mikeopuvty
3
Écrit par

il y a 7 ans

35 j'aime

9 commentaires

Gone Girl
Sergent_Pepper
8
Gone Girl

Amy pour la vie

Brillantes, les surfaces de verre et les chromes étincelants des 4x4 d’une suburb impeccable du Missouri. Brillante, la photographie d’un univers bleuté, haut de gamme, au glacis de magazine...

Lire la critique

il y a 7 ans

210 j'aime

22

Gone Girl
Gwimdor
8
Gone Girl

Lettre ouverte...

David Fincher, Il a fallu attendre que tu entres dans ta cinquième décennie pour réaliser ton plus beau film, il faut dire que contrairement à certains je ne t'ai jamais réellement voué un culte...

Lire la critique

il y a 7 ans

177 j'aime

12

Gone Girl
Docteur_Jivago
8
Gone Girl

American Beauty

D'apparence parfaite, le couple Amy et Nick s'apprête à fêter leurs cinq ans de mariage lorsque Amy disparaît brutalement et mystérieusement et si l'enquête semble accuser Nick, il va tout faire pour...

Lire la critique

il y a 7 ans

167 j'aime

29

Super Size Me
mikeopuvty
2

Démonstration par l'absurde.

Super Soy Me : Morgan Spurlock passe deux mois à ne manger que des nouilles sauce soja. Il prend quinze kilos, mais on lui enlève un rein, donc au total seulement 14k850g... King Size Me : Morgan...

Lire la critique

il y a 9 ans

246 j'aime

85

Hercule
mikeopuvty
3
Hercule

HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARGGHHHH !!!!

" SI VOUS VIVEZ A LA FIN DU COMBAT ALORS C'EST GAGNE !! AAAAAAAAAAAAAAAAAAHH !!! " " BUVEZ SOUS PEINE D'AVOIR SOIF !!!! HAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!! " " QUAND NOUS AURONS GRAVI CES MARCHES NOUS...

Lire la critique

il y a 7 ans

221 j'aime

30

Pourquoi j'ai pas mangé mon père
mikeopuvty
1

La Bouse de Jamel

On sait qu'une comédie est embarrassante quand les moments comiques provoquent des soupirs gênés, et les scènes de mystère ou épiques des éclats de rire... Pourquoi j'ai pas mangé mon père est de ces...

Lire la critique

il y a 7 ans

196 j'aime

22