Les diaboliques

Avis sur Gone Girl

Avatar hpjvswzm5
Critique publiée par le

Fincher faisant partie des meilleurs réalisateurs américains contemporains (avec quelques autres comme les Coen ou Mann qui va enfin faire son retour l'année prochaine), c'est avec une certaine impatience qu'on attend tous Gone Girl pour la fin de l'année. Jusque là j'ai aimé tous les films du réalisateur, mais si je ne les ai pas tous vus (enfin je n'ai pas vu Zodiac et je crois que c'est tout), même The Game que je trouvais un peu en dessous du reste. Et ce n'est pas ce dernier film qui va me faire changer d'avis sur Fincher, loin de là. Parce que c'est véritablement un film de maître.

On sait que Fincher soigne toujours ses génériques, pour mémoire celui de Millénium était dantesque, et là c'est pareil, atmosphère glaçante, plans fixes très courts, et sait qu'on a pas affaire à un rigolo, il déconne pas Fincher, sa mise en scène est toujours aussi précise, presque chirurgicale et glaçante. De ce côté là, rien à dire, elle est complètement au service de l'histoire. Et d'une putain d'histoire en l'occurrence.

Je ne vais bien sûr rien révéler pour ne pas gâcher les surprises du film, mais sachez que c'est loin d'être le thriller de petit malin qui va t'enchaîner les twists idiots qui n'ont aucun sens, dans le seul but de faire croire à l'ado de base que c'est trop intelligent alors qu'en réalité ça repose sur des ficelles scénaristiques aussi grosses que l'estuaire du Havre. On n'est pas chez Letterier ici, ou chez Nolan (ben oui), ce que le film raconte c'est comment une affaire de crime comme celle-ci, qui paraît simple au premier abord (le mec tue sa femme) se révèle bien plus complexe et intéressante que ça. Comment les médias créent autour de ces affaires des mythes débiles, des idées préconçues, comment l'opinion publique retourne sa veste à la moindre intervention télévisuelle du mari. L'image qu'on donne de soi n'est pas notre image réelle. Je trouve ce sujet absolument passionnant, tout ce qui tourne autour de la défense, appuyée par un avocat, c'est juste génial, et ça dit mine de rien pas mal de choses de notre société, où tout n'est que paraître et où on peut faire gober n'importe quoi à la masse, pourvu qu'on crée une image autour de la femme victime, les gens la croiront. Le film est adapté d'un bouquin (je ne sais pas s'il est aussi bon que le film) qui s'appelle Les apparences, ce n'est pas anodin.

J'avais entendu que certaines personnes avaient des réserves sur la fin, personnellement j'ai trouvé ça complètement diabolique, évitant le cliché du twist ending à deux balles de ce genre de films (quand c'est mal fait, mais on sait que Fincher n'est pas de ce type réalisateurs sans talent, c'était déjà le cas dans Seven et Fight Club), et surtout complètement vicieux et pervers. Le film est vraiment noir et glaçant dans ce qu'il dit sur le monde, sur le "rôle" des médias, sur la vie de couple, les relations humaines...

Bref, c'est génial. Assurément un très bon film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 273 fois
3 apprécient

hpjvswzm5 a ajouté ce film à 2 listes Gone Girl

Autres actions de hpjvswzm5 Gone Girl