Affiche Good Boys

Critiques de Good Boys

Film de (2019)

  • 1
  • 2

Le Supergrave pour pré-ados qui n'a pas à rougir devant son modèle

A priori, "Good Boys" a tout pour sentir la facilité à des kilomètres en se présentant comme une version pré-adolescente de "Supergrave", d'autant plus que l'on a déjà eu ce que l'on pourrait considérer comme le pendant féminin de ce dernier, "Booksmart" (très réussi et signé Olivia Wilde), voilà quelques mois. Et, quand on voit que le duo Seth Rogen/Evan Goldberg produit ce nouveau film... Lire l'avis à propos de Good Boys

5
Avatar Red Arrow
8
Red Arrow ·

Good boys !

Ce film est con. Non mais honnêtement, c'est pas trés subtil, mais je me suis marré. Bêtement. Et des fois ça fait du bien. 3 gamins entrent à peine en 6éme. Pas forcément trés populaire, ils sont super potes et forment les "pouf boys". Et ils vont se retrouver embarquer dans une drôle d'histoire alors que Max veut absolument apprendre à embrasser avant de se retrouver face à Brixlee...... Lire la critique de Good Boys

4 3
Avatar David Rumeaux
6
David Rumeaux ·

Un ersatz prépubère de « American Pie » lassant, la saveur en moins et la bêtise en plus.

Voilà une comédie quelque peu opportuniste dans sa présentation. En effet, c’est vendu comme un film avec des enfants mais bien trop débridé dans le langage et les situations pour pouvoir être vu par eux et c’est grossièrement mis en avant dans le marketing). Mais c’est en fin de compte bien frileux et plutôt sage. D’autant plus qu’à presque tous les niveaux, cette production se contente du... Lire la critique de Good Boys

7 1
Avatar Rémy Fiers
4
Rémy Fiers ·

Au revoir les enfants

Ce que Good Boys met en scène s’avère certes drôle, mais surtout terrifiant. Ses couleurs criardes sous perfusions pop culture, sa sexualité outrancière qui suinte de chacun de ses pores, son montage clipesque, tout cela participe d’un même refus de l’innocence, ou alors d’une innocence dont les bribes surnagent parmi les flots d’obscénité dont est vecteur le monde contemporain. En... Lire la critique de Good Boys

4
Avatar Fêtons_le_cinéma
6
Fêtons_le_cinéma ·

L'éducation sentimentale

6.5: L’éducation sentimentale Max a 12 ans et découvre la vie: fou amoureux de Brixlee, son unique moyen de la conquérir est de pouvoir participer à la fête organisée par Soan. Mais en jouant avec le drone de son père et le cassant, sa participation est fortement remise en question. A moins d’en acheter un neuf avec ses amis Lucas, dont les parents divorcent, et Thor, désireux de participer... Lire la critique de Good Boys

4
Avatar vincenzobino
6
vincenzobino ·

Trouver son chemin

Que j'ai bien ri. Je suis content que des films comme ça continuent à sortir en salles, même si l'ère Apatow est clairement révolue. Mais je suis surpris surtout : c'est assez dingue de sortir un film si vulgaire avec des gosses à une époque si politiquement correcte ; et c'est même pas une plateforme qui a produit ça ! Même si remake de Superbad reste en grande partie romancé, je... Lire l'avis à propos de Good Boys

2 6
Avatar Fatpooper
10
Fatpooper ·

Good Boys, mais loin d'être un bon film

Un teen-movie encore pour les plus petits, trois personnages qui puent les clichés mais dont l'attache avec le public est quand même un peu présent. Good Boys se présente comme un teen-movie qui ne se prend pas du tout la tête. Loin d'être des successions de gags trop osées et sexuellement trop imposants, le film avance sans vraiment déconstruire les clichés de la pré-adolescence. C'est assez... Lire l'avis à propos de Good Boys

Avatar flowrak
4
flowrak ·

Supergrave pour pré-ados

Quelque part entre South Park et Supergrave, le film de Gene Stupnitsky surprend agréablement en livrant une comédie littéralement collégienne, souvent potache mais mesurée dans le politiquement incorrect. L’humour trash à hauteur d’enfants, ça paraissait risqué mais Good Boys s’en tire haut-la-main surtout parce que, il faut bien l’avouer, ces gamins sont hyper attachants. Mon avis... Lire l'avis à propos de Good Boys

Avatar Dunnø
7
Dunnø ·

Rock and Trash

Contrairement à de nombreux teen-movies, cette œuvre n’aborde pas une croisade vers la maturité, mais une quête vers l’adolescence, terre de toutes les folies et des plus grandes découvertes dans la vie d’une enfant. Alors que le lycée est l’aboutissement de romances sophistiquées, mais qui reste surexploité sur tous les écrans, le collège est sous-estimé par son innocence. Gene Stupnitsky... Lire la critique de Good Boys

Avatar cinememories
6
cinememories ·

Toujours plus jeunes...

... et toujours plus bête !Dans le teen-movie Good boys, produit par les mêmes que Superbad, on remarque que les jeunes entrent en sixième (Alors qu'étaient au lycée dans Superbad)... et ils veulent aller à une "soirée bisous" mais rencontrent des tas de problèmes aussi invraisemblables les uns que les autres. C'est bien la même histoire que le modèle... Lire la critique de Good Boys

Avatar Alfred_Babouche
4
Alfred_Babouche ·
  • 1
  • 2