Affiche Gook

Critiques de Gook

Film de (2017)

Jusqu'ici tout va bien...

Cher Justin, Je n'ai pas vu la saga Twighlight donc je ne sais pas d'où tu viens en tant qu'acteur. En ouverture de la projection de ton film au festival de Deauville 2017, tu nous as dit - via une petite vidéo - que tu ne pouvait pas être présent parce que tu tournais en même temps pour la télévision afin de gagner ton pain. A l'issue de la projection de Gook je t'encourage à continuer... Lire l'avis à propos de Gook

5 1
Avatar Denisio Del Sancho
10
Denisio Del Sancho ·

Gook

Un coup de poing ! L’un des meilleurs films du festival de Deauville. Des personnages attachants, vendeurs de chaussures dans un quartier pourri, par les gang et le racisme. Gook est d’ailleurs un surnom pour la population coréenne de ce quartier, péjoratifs donc. Deux frères essayent tant bien que mal de survivre dans ce milieu sauvage où la violence peut surgir de... Lire l'avis à propos de Gook

2
Avatar Steven Merlier
8
Steven Merlier ·

Un drame touchant en noir & blanc

Gook est le second film de Justin Chon, acteur ''connu'' pour avoir joué dans la saga Twilight. Ce long-métrage, sélectionné au festival de Deauville en 2017, nous embarque dans un quartier de Los Angeles aux côtés d'Eli (interprété par le réalisateur) et Daniel, deux frangins d'origine coréenne. Donnée importante puisque le titre du métrage,... Lire l'avis à propos de Gook

Avatar LesGloutons
8
LesGloutons ·

Korean lives matter

1992, l’Amérique tremble au rythme de l’avancée du procès des quatre policiers inculpés pour le tabassage de Rodney King. Alors qu’ils s’apprêtent, comme l’histoire nous l’a tristement transmis, à être acquittés de leur méfait, les tensions montent, et les populations afro-américaines sont au bord de la débâcle. Mais les communautés dites « minoritaires » aux États­‑Unis comportent bien... Lire l'avis à propos de Gook

Avatar ThierryDepinsun
8
ThierryDepinsun ·

La Haine à L.A.

"Gook" c'est l'équilibre parfait : la réalisation est très belle, les acteurs sont sublimes, ce n'est jamais prétentieux, c'est drôle, intelligent, simple et complexe à la fois, divertissant et, wow, c'est touchant. Et le noir et blanc est d'une grande classe. Dans la lignée de "Do the right thing", "La Haine" et "Gran Torino" pour citer quelques petits films, mais "Gook" trouve sa propre... Lire la critique de Gook

Avatar Outbuster
9
Outbuster ·

"Gook" ou l'histoire de minorités en noir et blanc...

29 avril 1992, jour mémorable pour l’histoire de certaines minorités américaines. Cette date symbolique, n’est pas choisie au hasard par Justin Chon. Si le réalisateur américain a décidé de mettre les émeutes en toile de fond de son premier long-métrage, c’est aussi et surtout parce que la violence qui naît dans certains quartiers chauds de Los Angeles germe aussi dans les familles de nos... Lire la critique de Gook

Avatar Ecran-et-toile
6
Ecran-et-toile ·