Affiche Goupi mains rouges

Critiques de Goupi mains rouges

Film de (1943)

  • 1
  • 2

Affreux, sales et aimants.

Rien de plus facile ou éculé que d’opposer deux groupes pour en faire naitre un récit : le parisien et les paysans, ici, en l’occurrence. La dichotomie est fertile et l’on peut tisser sur ce canevas bien des péripéties. Si Becker parvient à faire un film d’une grande intelligence sur le sujet, c’est parce qu’il renvoie dos à dos tous les protagonistes, qui valsent habilement entre la répulsion... Lire la critique de Goupi mains rouges

32 3
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Opération mains propres

Tourné pendant l’Occupation, ce film trop méconnu est un régal à chaque vision. L’action se passe dans un trou perdu quelque part en France (un bouquet dont chaque province serait une fleur). Un homme débarque du train de Paris (distance : 619 km) appelé par sa famille, les Goupi qui habitent une ferme-auberge à 12 km de là. Les Goupi, plus qu’une famille c’est un clan. Ils ont des dissensions,... Lire la critique de Goupi mains rouges

34 18
Avatar Electron
9
Electron ·

Fable paysanne

Si la période de l'Occupation et du régime de Vichy fut l'une des plus sombres de notre Histoire, elle fut également très riche sur le plan artistique, le cinéma français empilant les œuvres de qualité et certains, plus que d'autres, utilisèrent la caméra avec panache pour faire passe leurs idées ou leurs convictions. L'une des œuvres les plus emblématiques de cette période reste "Le Corbeau"... Lire l'avis à propos de Goupi mains rouges

29 8
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Chez ces gens-là

Quand défilent les premières images, les premières scènes de Goupi mains rouges, on croit entendre des fragments d’une ancienne chanson de Jacques Brel, une histoire d’ancêtre, « qu’en finit pas d’vibrer, et qu’on attend qu’elle crève, vu qu’c’est elle qu’a l’oseille … » ♪ Il faut vous dire, Monsieur*, que chez ces gens-là, on cause pas, Monsieur*,... Lire la critique de Goupi mains rouges

23 14
Avatar pphf
8
pphf ·

L'esprit de Résistance

1943: l'année d'or pour le cinéma français. Avec ce film Jacques Becker, s'affirme comme un maître à part entière et allonge la longue liste d’œuvres qui deviendront des classiques en cette année faste: Le Corbeau, L'éternel retour, Douce, Lumière d'été, Les Anges du péché, Le comte de Monte-Cristo, La main du diable, Le colonel Chabert, Le voyageur de la toussaint, Marie-Martine, Donne-moi tes... Lire l'avis à propos de Goupi mains rouges

16 5
Avatar Guillaume Rouleau
9
Guillaume Rouleau ·

Becker mains d'or

Adaptant le romancier Pierre Véry, Jacques Becker signe une formidable chronique paysanne, qui sous ses sombres atours de drame rural teinté de polar, esquisse en filigrane le portrait de la France de Vichy, "Goupi mains rouges" étant sorti sous l'Occupation, en 1943. Ce titre étrange renvoie à une pratique fréquente dans les campagnes en ces temps anciens : on désignait ainsi les... Lire la critique de Goupi mains rouges

10 6
Avatar Val_Cancun
8
Val_Cancun ·

Premier grand film de Jacques Becker

Le premier vrai film de Jacques Becker, dont on ne dira jamais assez comment la trop courte carrière fut intense, et parsemée de tant de films admirables, commence par ce coup d’éclat : dans la France d’avant-guerre (le film est de 1943, mais ne présente aucune allusion à la situation), un quasi huis-clos campagnard marqué moins par la sophistication de l’intrigue que par l’extraordinaire... Lire l'avis à propos de Goupi mains rouges

9
Avatar Impétueux
9
Impétueux ·

Cruelle nature (humaine)

Un petit village de la province française. Un clan y est tout-puissant, celui des Goupi. Chaque membre est affecté d'un surnom : l'aïeul s'appelle Goupi-L'Empereur, le commerçant Goupi-Mes Sous, le gendarme Goupi-La Loi, la maîtresse de maison Goupi-Tisane, la jeune fille Goupi-Muguet, etc. Deux membres du clan font bande à part : Goupi-Mains Rouges, un braconnier jeteur de sorts, et... Lire la critique de Goupi mains rouges

3 3
Avatar 6nezfil
9
6nezfil ·

Goupi Mains rouges (1943)

Il s'agit d'un film policier en noir et blanc se déroulant en huis clos dans une ferme auberge isolée appartenant à la famille Goupi. Chaque membre de cette famille possède un surnom : Mains rouges, Tonkin, Muguet, l'Empereur, ... Le film démarre par le retour du fils qui travaille à Paris. Son surnom est Monsieur ! Il est accueilli par Mains rouge. Le début du film a une tonalité un peu... Lire l'avis à propos de Goupi mains rouges

4
Avatar greenwich
8
greenwich ·

Bienvenue chez les Goupi

J'aime beaucoup l'affiche ! Je ne savais rien de ce film que j'ai choppé au hasard des possibilités. Le scénario m'a un peu déçu. Du potentiel dans cette confrontation entre un urbain et le monde rural, mais un traitement qui sous-exploite cet état de fait au profit d'intrigues policières de campagne. Une intrigue policière, je ne dis pas non, mais ici, ce qui m'a gêné, c'est qu'il y... Lire l'avis à propos de Goupi mains rouges

3 4
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·
  • 1
  • 2