Critique de Grace de Monaco par LuluCiné

Avis sur Grace de Monaco

Avatar LuluCiné
Critique publiée par le

Je savais pertinemment que le film ne remportait pas un gros succès, et pourtant Nicole a eu raison de moi. Par delà le passé elle a pourtant déjà démontré qu'elle pouvait faire de mauvais choix, ou peut-être était-elle tout simplement mal dirigée.
Si on se souvient de la Môme comme d'une réussite, Marion Cotillard en prime, on regrette que le réalisateur, un brin prétentieux, n'ai pas eu plus d'ambition pour Grace Kelly ; mais ce n'est pas le même destin que Piaf.
L'axe du scénario est mauvais, déjà parce qu'on se contrefout de la tempête dans un verre d'eau qui secoue le prince Rainier et le Président de Gaulle, et surtout parce qu'il n'élève pas l'aura mystérieuse de la princesse Grace. Si à n'en pas douter il y eut un moment dans sa vie où elle a certainement regretté son mariage, la vrai fêlure à exploiter aurait été celle du père, et non ce devoir d'épouse sacrifiée. Car le film accentue trop le rôle de cette femme qu'on veut faire taire pour entrer dans le protocole, alors qu'on oublie assez vite la priorité qu'elle donnait à ses enfants.
Que dire de la réalisation grotesque, Dahan filmant en gros plan l'actrice pour mieux la sublimer ne fait ici qu'accentuer le fait que Nicole est passée par la chirurgie d'Hollywood. De plus à trop vouloir tirer sur les émotions, on reste de glace face à un réalisateur qui n'a guère pris soin de penser aux spectateurs.
Le mystère Grace Kelly n'est jamais approché avec ce jeu de sotte que Nicole Kidman ose nous proposer, indigne d'elle, et peut-être n'était-ce pas un bon choix d'actrice pour incarner ce mythe. Quand bien même, Dahan en fait une potiche plein de discours sur l'amour en jolie robe de soirée.
Car le film dans ses maladresse tend vers quelque chose de malsain alors qu'on tire sur les riches à tout va, le film donne raison aux tireurs ; on a que faire des querelles de Monaco, le film transforme Grace en pauvre actrice devenant Princesse, que la vie est dure ; mais fort heureusement tout est résolue par un bal.
Grace Kelly, même si elle n'est pas née dans la misère aurait mérité plus d'écriture, plus de recherche sur sa vie, car on a ici l'impression que le scénariste n'a pas trouvé assez de matière ; bref un meilleur film pour lui rendre grâce.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 103 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de LuluCiné Grace de Monaco