Affiche Graine de violence

Graine de violence

(1955)

Blackboard Jungle

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 1
  2. 1
  3. 5
  4. 4
  5. 19
  6. 53
  7. 134
  8. 126
  9. 18
  10. 5
  • 366
  • 34
  • 462

Richard Dadier obtient un poste d'enseignant dans une école professionnelle. Les élèves, pré-délinquants, forment un véritable gang, mené par un noir, Miller. Malgré ses efforts pédagogiques, Dadier ne parvient ni à imposer sa discipline, ni à acquérir la confiance de ses élèves. Une de ses...

Casting : acteurs principauxGraine de violence
Casting complet du film Graine de violence
Match des critiques
les meilleurs avis
Graine de violence
VS
Critique de Graine de violence par Melvin Zed

Dans les années 50, y'avait pas Class 84, y'avait pas les Warriors, y'avait pas The Principal non plus, mais y'avait Blackboard Jungle ! La jungle du tableau noir et ses Graines de Violence ! Il y a bien sûr quelque chose de séminal là dedans, mais si le film de Brooks précède de manière évidente les films sus nommés (et c'est loin d'être exhaustif), il règne une bienveillance et une générosité étonnante qui l'écarte un peu de ses futures itérations souvent bien plus pessimistes... Engoncé...

Avatar Dame Céline
5
Dame Céline
Révélateur d'une paranoïa de l'époque

Ouh ! Les vilains jeunes que voilà... Heureusement, un ancien Marine va les remettre dans le droit chemin, aidé par un bon gars noir (Sidney Poitiers). Rien d'original dans ce film, sauf peut-être l'outrance de certaines scènes (la bagarre dans la biblio, quand même...). Pour ce qui est de la musique, Bill Haley et ses Comets ne signe que la musique de générique (début et fin). Je suis un peu déçue : j'en attendais plus ! D'autant que j'avais vu la bande annonce : Lire la critique de Graine de violence

1
Critiques : avis d'internautes (9)
Graine de violence
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Best profession anywhere !

Blackboard Jungle s'ouvre sur Rock around the clock de Bill Haley & His Comets, musique phare de la jeunesse d'après-guerre. Cela semble prometteur, un film contemporain sur cette jeunesse, c'est assez rare, les œuvres sur le sujet étant souvent réalisées a posteriori par cette même génération et de façon nostalgique (American Graffiti). Ce film de Richard Brooks nous donne à voir la première... Lire la critique de Graine de violence

17 1
Avatar gallu
8
gallu ·
Critique de Ryce753

Un très beau film de Richard Brooks sur le milieu scolaire des années 50 dans un établissement très difficile. On pourrait comparer ce film, avec la modernité en plus, avec des films du genre "Esprits rebelles" ou "187 code meurtre". Ici, il faut se remettre dans le contexte de l'époque et on se rend vite compte qu'il n'est finalement pas plus différent que le nôtre actuel. Il y a et il y... Lire l'avis à propos de Graine de violence

1
Avatar Ryce753
8
Ryce753 ·
Découverte
Le plus beau métier du monde.

Sorti en 1955, "Graine de violence" fit à l'époque sensation par sa façon d'aborder frontalement la délinquance juvénile et reste encore aujourd'hui le maître-étalon du genre. En avance sur son temps et expérimental à plus d'un titre (c'est le premier film américain à incorporer du rock'n'roll dans sa bande son), le film de Richard Brooks vaut surtout pour son humanisme, pour sa volonté de... Lire l'avis à propos de Graine de violence

10 6
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·
Rock Around the Clock

L'un des titres phares des 50's. Ce film, qui évoque le problème de la violence et du racisme, est mis en scène par un Richard Brooks aussi brillant que d'habitude. Le scénario est très bien fait, sans être complaisant ou maladroit. De plus, tous les personnages sont intéressants, qu'ils soient positifs ou négatifs. Glen Ford est excellent dans le rôle du professeur, et est entouré par de... Lire la critique de Graine de violence

Avatar Caine78
7
Caine78 ·
Critique de Graine de violence par Alligator

D'une maladresse ou d'une bêtise abyssale? Difficile de répondre avec sûreté. Quoiqu'il en soit, pas la peine d'être éducateur spécialisé, ni même prof, pour rigoler bassement au déferlement de lieux communs et de plats énoncés que ce film vomit pour parler poliment. A mourir de rire, les personnages aussi subtils qu'un ballet d'éléphants (même des éléphants du Bolchoï) ne passent pas les... Lire l'avis à propos de Graine de violence

Avatar Alligator
3
Alligator ·
Toutes les critiques du film Graine de violence (9)
Vous pourriez également aimer...