In either way, it'll be the hell of a ride!

Avis sur Gravity

Avatar SpyRiteFr
Critique publiée par le

On pourra dire ce qu'on voudra, Gravity a pleinement rempli son objectif: Nous en foutre plein la gueule et les oreilles (oui oui, même les oreilles).
Bien qu'on se demandait quand même à quoi on va assister lorsqu'on voit la bande annonce. Je pense que la déception de certains vient du fait qu'ils attendaient un véritable "huis clos" ou la Bullock se retrouverait loin de la Terre dans sa combinaison pour tout le film. Je ne sais pas, l'idée est peut être bonne, mais ça risquerait quand même d'être... Comment dire... Ouais, terriblement chiant.
Gravity c'est finalement un peu la même chose mais pas tellement. C'est une sorte de "parcours du combattant" ou madame Ryan Stone tente de trouver un moyen de rejoindre la Terre. Il y aura quelques éléments du films qui seront spoilés, certainement rien par rapport à l'histoire mais plutôt sur le choix de certains plans, que je trouve personnellement incroyablement fort.

Bon, déjà on va commencer par là ou tout le monde a été scotché au siège: le réalisme. Certes, c'est du cinéma, ne l'oublions pas. Mais on a atteint un stade de réalisme tout de même exceptionnel. Et enfin un film ou on a pas de bruit dans l'espace ! Là aussi pour le coup c'est plutôt intelligent: le seul bruit qu'on entend, ce sont les bruits à travers la combinaison. Je trouve ça remarquable d'y penser, et surtout ça a été bien fait. Les scènes d'apesanteur sont tout aussi impressionnantes, on s'y croirait presque. Presque parce que bon, on voit quand même légèrement que les objets en apesanteur sont en image de synthèse... Mais c'est le seul défaut que j'ai pu trouver. Le reste est d'un réalisme exemplaire, et Cuaron a le droit de s'en vanter, amplement. Même les scènes donc dans l'espace, dans le vide, ou on a droit à une vue sur la Terre absolument magnifique (oui, les images sont toujours incroyablement belles). On pourra regretter quand même un léger manque de sensation de vide, car ayant toujours une vue sur la Terre on perd justement cette sensation d'être perdu dans l'espace. Mais bon, ce n'est pas grand chose encore une fois comparé à ce que veut offrir le film, une aventure spectaculaire dans l'espace, et pour le coup ça reste vraiment réussi. Et puis, on a pas cette sensation mais la sensation de peur, de tension par rapport au manque d'oxygène, de tournoyer, d'être seul dans l'espace... Celle ci est réellement présente. Et c'est génial.

Autre aspect que j'ai adoré du film, ce sont les différents choix de réalisation et montage. En voyant le film, on ne peut que se dire que seul Cuaron pouvait faire ça. Certains plans sont vraiment d'une originalité à toute épreuve (du moins pour un film). Par exemple la première scène est un énorme plan séquence ou la caméra se balade en suivant les acteurs (ou pas). Cela donne une impression de suivre les personnages et de les accompagner dans l'espace. J'ai trouvé ça extrêmement intelligent et très bien mené. Il y a beaucoup de plans séquences comme cela dans le film, ou on suit les (ou plutôt le) personnage dans l'espace ou la station. Finalement les seuls "vraies coupures" sont lors des changements de scènes ou de décors. Cette sensation d'être au coeur de l'action et de la suivre des yeux est géniale et remarquable.
Mais Cuaron n'a pas fait que ça. Dans ses plans séquences, il a bien aimé nous mettre dans la peau du personnage ou alors nous rapprocher d'elle le plus possible. Ainsi, on a des plans très lents, ou la caméra se rapproche du visage du personnage jusqu'à entrer dans son casque. Evidemment, changement d'environnement sonore. Cette fois ci, on entend ce qu'elle entend. Et la tension monte vraiment. Nous sommes tout près d'elle (ça fait carrément stalker), tellement près qu'au bout d'un moment, nous "sommes" elle. Nous voyons ce qu'elle voit et ressentons ce qu'elle ressent. Le regard paniqué, la peur du vide, d'être seule et de ne plus avoir d'oxygène. C'est une idée très intelligente de Cuaron de vouloir nous mettre dans la peau du personnage. Par ailleurs, pour suivre cette idée, certaines scènes sont à la première personne. Cet aspect donne un côté très vidéoludique que j'ai trouvé intéressant, et surtout l'idée en elle même est plutôt sympa. Fallait oser quand même !

Sur l'aspect technique je n'ai donc pas grand chose à reprocher à Gravity et Cuaron. C'est beau, spectaculaire, incroyablement bien fait et pour un film très réaliste.
Mais un film ce n'est pas que ça, bien sûr. Il y a aussi le scénario et les acteurs.
Pour ce qui est des acteurs je n'ai pas grand chose à redire. Je ne suis pas non plus le meilleur pour voir si ça joue bien, mais je sais voir quand ça joue mal et ce n'est pas le cas. J'ai assisté à la VF et c'est vrai que des fois elle craint, donc je ne saurais vraiment juger du jeu d'acteur de Bullock.
Pour le scénario, il n'a rien de mal en soi. Ce qu'on peut sûrement lui reprocher c'est d'être un peu simple, mais ce n'est pas forcément un défaut. Un scénario simple est loin d'être synonyme de mauvais film. Ce film veut être le plus plausible possible et pour le coup, je trouve que ça reste tout de même plausible dans l'ensemble. Cette sorte de parcours que suit Ryan pour trouver une navette pour se poser sur Terre et échapper à tout ce beau bordel ça reste une histoire qui pourrait arriver (même si ça resterait exceptionnel mais bon... L'esprit combatif de l'Homme peut être fort).
Finalement, le plus gros reproche faisable à ce film c'est son manque de fond. C'est sûr, le film manque de fond à traiter, ce qui en fait un pur et simple divertissement. La peur du vide et de l'espace, de finir seul, la perte totale de repères, l'homme face à l'espace... Tous ces aspects sont présents mais finalement assez faibles pour être vraiment remarqués. Mais je ne dis en aucun cas que ça fait que le film ne mérite pas de considération. Gravity est un divertissement, mais un divertissement conséquent qui remplit pleinement son objectif de départ, une aventure incroyablement impressionnante et tout du moins oppressante. Et il y a quelque chose duquel je n'ai pas parlé et qui mine de rien apporte beaucoup au film...

C'est la musique.
Le compositeur n'est pas un grand (seulement son deuxième film en tant que compositeur après The World's End). Et je dois dire, qu'il commence très bien. La musique de ce film est tout bonnement incroyable. Elle apporte une tension certaine aux scènes, rend le spectacle encore plus fort, encore plus impressionnant, encore plus épique qu'il ne l'est. La musique est toujours un élément important dans un film. Ici elle a une grande utilité pour appuyer sur certains aspects des scènes et ça a été fait avec brio, quelque chose de stressant avec des basses fortes et parfois lentes pour appuyer sur le côté vide, ou bien pour le final, quelque chose qui pète littéralement tout sur son passage avec des vocalises magnifiques. Je peux vous dire une chose, c'est qu'au début du film, lors de l'apparition du titre, je crois que je n'ai jamais entendu autant de bruit d'un coup au cinéma. Ce n'est qu'un détail, mais dès le début, on vous oppresse dans le noir de votre salle avec un très fort son et très grave qui vous compresse et lance la tension directement. De plus, les thèmes collent tout à fait un esprit spatial. Je n'ai pas grand chose à redire sur la musique qui est donc un pur bonheur dans le film, accompagnant à merveille les scènes. Un très grand coup de Monsieur Price.

Bon voilà, en somme, Gravity est tout bonnement excellent. Une aventure spatiale réelle et impressionnante qui nous met au plus près des personnages et nous fout la pression tout du long. Le tout est un magnifique mélange qui permet au film de combiner un côté réalise et impressionnant. Tous les films n'y arrivent pas, et tous les réalisateurs ne sont pas aptes à le faire. Cuaron a parfaitement réussi. Et surtout, il prouve que un très bon film n'est pas synonyme de long (seulement 1h30, mais 90 minutes de plaisir !)
Un très très bon film qu'il faut au moins voir une fois, pour se donner son avis, ou juste pour apprécier des yeux et des oreilles en se grignotant les ongles et la peau des doigts.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 284 fois
6 apprécient

SpyRiteFr a ajouté ce film à 2 listes Gravity

Autres actions de SpyRiteFr Gravity