👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Il est temps de redescendre sur Terre.

Qu'est-ce que ça fait du bien de voir du mouvement, de voir des crachats et des poings levés, que c'est agréable de voir certains agiter les fourches tandis que d'autres brandissent des banderoles "Liberté" ! Je ne déclare là pas mon amour pour les marches dominicales du PCF mais ma satisfaction de voir de temps à autre sur SC des films qui font un peu de débat, ceux qui remuent la vase, ceux qui rendent l'eau trouble, ceux qui font partir le débat ! Il y avait eu Spring Breakers, il y a eu Moonrise Kingdom (dans une moindre mesure), il y a eu Faust, et là on aperçoit Gravity !

Mais en fait je me fait un peu avoir par ce que en fait le film ne fait pas vraiment débat, les gens, la majorité a l'air de marcher à l'unisson sur un air militaire et le bruit des bottes résonnent sur le pavé dès qu'on semble vouloir dire qu'on apprécie pas. Comme je le disais je me suis fait donc avoir par ce que j'ai choisi le camp minoritaire, ces personnes qui mettent moins de 7 à ce film ... qui a déjà ... voilà qui est dur pour moi à concevoir .... atteint ... la 27ème place du top 111 (bah oui moi je suis un peu triste quand je me suis aperçu de ça).

Et pourtant c'est pas faute d'avoir voulu apprécier le film, je ramène même 9 personnes dans la salle, j'avais pris des lunettes 3D en plus pour qu'on puisse payer des billets moins cher, on est en bonne compagnie, une grande salle, c'est parfait. Les critiques élogieuses et les notes SC disaient "Pas de problème, vas-y sans craintes !"

Et justement là est un peu le problème.

Par ce que oui c'est bien beau de filmer l'espace, demandez à Apple ça fait un moment qu'ils ont compris, mais le résultat est somme toute très attendu. Il faut réaliser qu'on est dans une sorte de "huis-clos spatial/survival", pendant la projection j'ai pensé à Burried pour vous dresser un peu le tableau, là on est pas enfermé 1h30 dans un cercueil mais on a ce même isolement, cette même idée de protagonistes très réduit (passant très rapidement de deux à un personnage) et donc on doit s'appuyer sur 4 éléments : une belle photographie, une performance d'actrice inégale, une musique parfois trop intrusive et un scénario répétitif.

Je crois que certains de mes amis qui ont adoré ce film avaient raison, que ce genre de film de "survie" ne peut pas avoir un scénario très développé, qu'on est obligé d'avoir pour seuls ressorts cet enchainement quelque peu lassant de : 1) Tout va pour le mieux Houston. 2) Je croyais que tout allait pour le mieux mais il arrive alors une merde pas prévu 3) Ah en fait ça passe de justesse. Repassant ensuite éternellement de la phase 3 à la phase 2. Et donc finalement on a pas vraiment peur pour le personnage, en fin pas tout le temps. C'est tout de même pas mal mis en scène donc on se laisse prendre de temps à autre mais on ne liera aucun lien fort avec notre protagoniste, on ne peut pas suffisamment la connaître, c'est le cadre qui veut ça.

Clooney dont le rôle apporte une touche de chaleur et un sentiment de sécurité est agréable, comme toujours, mais reste dans son éternel rôle de parrain, de vieux pas très vieux qui est cool et est là pour te rassurer et te caser une blague. Un éternel rôle de Clooney quoi. Donc c'est dommage.

J'ai plutôt aimé, qu'on ne s'y trompe pas, mais on est très loin de la magie qu'on m'avait promis, même la 3D est pas trop mal utilisé mais pour tout vous dire on ne peut qu'être déçu quand on ne trouve pas les étincelles et les lumières promises autre part que dans une bête explosion de station internationale. On a beau essayé de nous mettre la tête dans les étoiles, quand on promet la lune, il faut après redescendre sur terre.
Cmd
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Second millénaire, année XIII

il y a 8 ans

66 j'aime

13 commentaires

Gravity
Gand-Alf
9
Gravity

Enter the void.

On ne va pas se mentir, "Gravity" n'est en aucun cas la petite révolution vendue par des pseudo-journalistes en quête désespérée de succès populaire et ne cherche de toute façon à aucun moment à...

Lire la critique

il y a 8 ans

264 j'aime

36

Gravity
Strangelove
8
Gravity

"Le tournage dans l'espace a-t-il été compliqué ?"

Telle est la question posée par un journaliste mexicain à Alfonso Cuarón lors d'une conférence de presse à propos de son dernier film Gravity. Question légitime tant Cuarón a atteint un niveau de...

Lire la critique

il y a 8 ans

232 j'aime

44

Gravity
SanFelice
5
Gravity

L'ultime front tiède

Au moment de noter Gravity, me voilà bien embêté. Il y a dans ce film de fort bons aspects, mais aussi de forts mauvais. Pour faire simple, autant le début est très beau, autant la fin est ridicule...

Lire la critique

il y a 8 ans

211 j'aime

20

Gravity
Cmd
6
Gravity

Il est temps de redescendre sur Terre.

Qu'est-ce que ça fait du bien de voir du mouvement, de voir des crachats et des poings levés, que c'est agréable de voir certains agiter les fourches tandis que d'autres brandissent des banderoles...

Lire la critique

il y a 8 ans

66 j'aime

13

La Reine des Neiges
Cmd
8

Reine sereine, Sven ce renne

Malgré un coté comédie musicale un peu appuyé (trop par instant même si globalement les musiques et chansons sont cool), je me suis retrouvé sur le cul dès cette intro, devant ces coupeurs de glace...

Lire la critique

il y a 8 ans

53 j'aime

8

La Folle Journée de Ferris Bueller
Cmd
8

Sauvez Ferris Bueller ! Regardez ce film.

Ferris Bueller aurait pu être une sale tête à claque, ses petites combines, ses caprices, son culot et son ton condescendant pourraient vous donner une mauvaise idée de sa personne. Son meilleur pote...

Lire la critique

il y a 8 ans

47 j'aime

2