Le prix de la liberté, c’est la solitude

Avis sur Gravity

Avatar Théo-C
Critique publiée par le

"Gravity" peut se présenter comme un simple film catastrophe, où nous suivons le parcours chaotique d’une ingénieure médicale perdue dans l’espace, après la destruction de sa navette.

Mais en réalité, face à l’immense force d’immersion livrée par Cuaron, il est difficile de ne pas se mettre à la place des deux personnages principaux. Car le réalisateur a tout mis en œuvre pour que nous vivions intensément chaque situation dramatique, mais également chaque émotion ressentie face à la beauté et la cruauté de l’univers.

On le sait, la réalisation de "Gravity" a été un vrai parcours du combattant. C’est un objet filmique qui repose uniquement sur de la technique et plus précisément, sur de la technologie numérique. Rendre crédible et perceptible la vie dans l’espace, à travers son immensité infinie, sa condition sonore, sa gravité, sa beauté, mais aussi sa tristesse… Tout cela, nous l’interceptons et nous le vivons durant les 1h30 de mise en scène spectaculaire.

Après un générique nous crevant les tympans grâce à une musique saisissante, nous nous retrouvons soudainement face à notre planète Terre, dans un silence glacial. Et nous suivons un magnifique plan-séquence mécanique se finissant par la première péripétie du film. Tout le reste n’en sera que plus inquiétant et oppressant.

Sandra Bullock est au centre du film, puisque le duo formé avec George Clooney se stoppe assez rapidement. L’actrice livre une prestation des plus remarquables, surtout lorsque nous nous rappelons que cette dernière a dû jouer la peur, suspendue par des câbles devant un fond vert…
Elle est aussi la représentation symbolique de la condition humaine. On lui devine une vie difficile sur Terre, ancrée dans divers codes sociétaux. Mais dans l’espace, tous ces codes s’effondrent lorsque cette ingénieure médicale comprend qu’elle est désormais seule au monde et que personne ne sera là pour la voir partir, ni pour la pleurer.

"Gravity" se finit par une note plutôt positive, dictée par l’instinct de survie du Docteur Ryan. Une partie moins captivante à mon sens, car ici, le film bascule dans une sorte de situation héroïque qui crée une distanciation par rapport à ce que nous avons vécu auparavant.

Toutefois, nous ressortons totalement bousculés par l’expérience que nous venons de vivre. La beauté des effets spéciaux et l’innovation de la mise en scène ne peuvent pas nous laisser indifférents. Car nous venons d’assister à un survival interrogeant nos peurs, nos instincts et nous replaçant à notre juste place au sein de l’univers.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 326 fois
2 apprécient

Autres actions de Théo-C Gravity