Non, je ne citerais pas Calogero.

Avis sur Gravity

Avatar Houblon-Warrior
Critique publiée par le

Alors que vaut ce film loué par les critiques, les réalisateurs, et le public ? Et bien beaucoup de chose... si on ne le voit pas pour ce qu'il n'est pas.
Gravity n'est complètement un film à proprement parlé. Ou plutôt si, mais un film qui axe bien plus ses effets sur le visuelles et sur le sonore, que sur l'histoire ou le développement de personnage. Si vous vous attendez à un énorme scénario, vous allez être déçu. Le scénario est très très simple, et se résume à la bande annonce: Sandra Bullock et George Clooney sont dans l'espace, en train de bidouiller de l’extérieur une station spatiale pendant que des débris foncent vers eux à toute vitesse. Les débris vont détruire la station où ils étaient, les laissant seul dans l'espace. Le but sera donc de redescendre sur terre.
C'est simple, à la limite du jeux vidéo (aller d'un point A à un point B, puis à un point C , etc...) mais à coté on a suffisamment pour apprécier le film. Au final, il y aura assez peu de scène de dialogue, ou en tout cas de vrais scène de développement de personnage.
Mais là où le film est exceptionnelle, c'est sur l'immersion qu'il arrive à donner. On se croit vraiment dans l'espace tant tout ça sonne vrai et réaliste. C'est d'ailleurs par ce réalisme que certains pourront être déçu. Ce film n'est qu'une quête, rien de plus, rien de moins, mais les sensations qu'on a en le regardant sont vraiment fortes. Je me suis rarement autant "investis" dans un film. Les images de synthèses font ainsi vraiment très vrais, et c'est complètement comme ça que je "voyais" l'espace. L'impression d'apesanteur est particulièrement bien faite d'ailleurs. On voit vraiment les objets flottés que ce soit des gouttes d'eau, des germes de flammes, des petits détritus, ou des cordes. Cette sensation d'être dans l'espace se fait dès le premier quart d'heure, où on a un long plan-séquence présentant plus ou moins une scène de vie courante de ces astronautes, puis la bande annonce. La caméra virevolte de partout, tourne, montre chaque personnage dans leurs occupations sous tous les angles, on a ainsi la véritable sensation d'être avec eux en train de bouger autour. D'ailleurs la 3D aide beaucoup à ce réalisme, la profondeur est bien géré, les objets qui nous arrive dessus font très vrais (pour dire, à un moment, il y a une petite particule qui fonce vers la caméra, et j'ai cligné de l'oeil pour l'esquiver ^^), et les effets de petites particules ou débris qui partent n'importe ou rendent très bien. A part ça on a aussi une très grande identification au personnage de Sandra Bullock, déjà dès que l'accident de la BO arrivera, on se centrera pour à peu près tout le reste du film, que ce soit visuellement ou auditivement. Il y a régulièrement dans le film dans moments où on la film en très gros plan, voir qu'on s'infiltre à l’intérieur de son scaphandre. Il y a aussi plusieurs plans subjectif qui sont vraiment très réussis et ne déteigne pas du tout du reste.
Auditivement maintenant. Déjà la musique est vraiment un gros atout du film, du début à la fin elle arrivera à renforcer les sensations que le film veut véhiculer, que ce soit un moment calme et serein, ou un moment angoissant et dangereux. Mais là où le film est particulièrement bon, c'est pour sa gestion du silence. Comme vous le savez, dans l'espace il n'y a pas de son, et donc les explosions ne font aucun bruit. Ce silence là donne une tension énorme à certaine scène ou alors permet de contraster avec d'autre moment. Le point d'écoute sera très vite fixé sur Sandra Bullock, et on entendra beaucoup sa respiration, ou alors les chocs amoindris qu'elle perçoit à l’intérieur de sa combinaison comme si elle était sous l'eau. Le moment où la variation des sons est le plus évident se trouve dans les dernières scènes du film.
Mais alors, que donne le film dans l'ensemble? Eh bien, c'est un vrai chemin d'angoisse peuplé de moments très angoissant où les gestes doivent être fait au millimètre près si on ne veut pas être désaxé de sa trajectoire et partir dans le vide, et des moments plus calme et serein.
Le film est complètement dosé pour qu'on soit immergé dans l'espace, dans la peau de Sandra Bullock, et nous faire ressentir l'espace comme on ne l'aura jamais ressentis.
Sinon, le jeu d'acteur est très convaincant, même si Cate Blanchett reste la meilleur performance féminine que j'ai vu de l'année, la musique génial, et les mouvements de caméra excellent. L'image fourmille de détail et ça donne très envie de retourner le voir avec une télécommande pour faire des arrêts sur image et profiter de l'image entière.

J'aurais peut être 2 petit défaut à donner, le premier est l'apparition du titre qui a un son un peu trop fort. Certes ça nous prépare un peu à ce que sera le reste du film mais vu que ce n'est qu'une apparition de titre ça fait un peu too much. Et la métaphore "rebirth" à un moment qui m'a un peu fait lever les yeux au ciel.

En bref, une excellente expérience cinématographique très bien dosé que ce soit en temps (1h30 pile poil le bon temps), en sensations, et en son. Il est par contre possible que vous n'aimiez pas particulièrement ce film si vous vous attendez à une histoire sf avec des twist... C'est juste pas du tout ça. Si on prend ce film sous le spectre du scénario, c'est sur que c'est faiblard, mais j'ai préféré le voir comme un film d'immersion. Et en ça ce film est une réussite.

Ps: Bon sinon j'ai hate que la hype du film redescende un peu, car 27eme meilleur film faut pas déconner ^^

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 442 fois
2 apprécient

Houblon-Warrior a ajouté ce film à 10 listes Gravity

Autres actions de Houblon-Warrior Gravity