👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

[SPOILS MINEURS]

Le battage médiatique autour de ce film ne plaidait pas en sa faveur, surtout en connaissant le postulat de départ (une astronaute perdue dans le vide) et les acteurs choisis (le cabotin Clooney et l'habituée des séries B Bullock): pas de quoi sortir le film du siècle.

Mais alors qu'on nous promet d'assister à une espèce de drame psychologique type "enfermement" (dans un scaphandre à la dérive), dans un superbe décor (l'espace), on a finalement droit à un improbable film d'action où l'héroïne passe de fusées en stations orbitales, réduisant les promesses initiales à une scénette oppressante (et assez réussie) de 10 mn.

Si vous avez vu Armageddon, vous vous rappellerez sans mal de la scène sur la station MIR qui finit par exploser. Et bien le film se réduit à 3 fois cette scène en version longue (Navette US, Station ISS et Soyouz, Station Chinoise) entrecoupée de passages introspectifs complètement ratés (l'inutilité de ces réflexions est à la mesure de la vacuité des dialogues: un vide "galactique").

Le drame psychologique ne prend donc pas vraiment malgré un démarrage intéressant, et les quelques répliques "humoristiques" de Clooney détruisent le peu de crédibilité de la situation générale, déjà largement mise à mal par l'absence de réalisme complet (sauf si trouver un astronaute perdu grâce à sa lampe torche vous semble normal, ou encore vous balader dans l'espace grâce à l'utilisation d'un extincteur)

Finalement, ce film se résume à un joli fond d'écran animé de 90 mn et de quelques destructions assez jouissives et joliment réalisées. Ce qui est très insuffisant et bien loin de l'emballage médiatique dont on n'était pas vraiment dupe.

Préférez largement Sunshine.

Kinote: 2.5/7 ou 3.5/10

PS: 3 ans plus tard, un nouveau visionnage en BRD, avec une autre approche, me fait revenir sur cette 1ère critique sévère: le "joli fond d'écran" est tout de même absolument magnifique, et peu de films ont réussi à montrer la beauté de l'espace de la sorte. Les enchainements de "fusées en stations orbitales" aussi improbables soient-ils, sont un mal nécessaire à ce type de film, sous peine de tomber dans un mélo auto introspectif ennuyeux à mourir. Au final, ce fut un plaisir de redécouvrir, voire même de "découvrir" ce film à froid.

Kinote: 4/7 ou 6.5/10

Poulpix
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Mes Blu-Ray & HD-DVD, Films 2013 et Films 2016

il y a 8 ans

2 j'aime

Gravity
Gand-Alf
9
Gravity

Enter the void.

On ne va pas se mentir, "Gravity" n'est en aucun cas la petite révolution vendue par des pseudo-journalistes en quête désespérée de succès populaire et ne cherche de toute façon à aucun moment à...

Lire la critique

il y a 8 ans

264 j'aime

36

Gravity
Strangelove
8
Gravity

"Le tournage dans l'espace a-t-il été compliqué ?"

Telle est la question posée par un journaliste mexicain à Alfonso Cuarón lors d'une conférence de presse à propos de son dernier film Gravity. Question légitime tant Cuarón a atteint un niveau de...

Lire la critique

il y a 8 ans

232 j'aime

44

Gravity
SanFelice
5
Gravity

L'ultime front tiède

Au moment de noter Gravity, me voilà bien embêté. Il y a dans ce film de fort bons aspects, mais aussi de forts mauvais. Pour faire simple, autant le début est très beau, autant la fin est ridicule...

Lire la critique

il y a 8 ans

211 j'aime

20

Explorer
Poulpix
5
Explorer

Critique de Explorer par Poulpix

Des films de SF à budget modéré et d'un autre niveau que les bouses de Syfy ne sont pas légion: il faut souvent aller chercher ailleurs qu'aux USA pour espérer trouver quelque chose...

Lire la critique

il y a 6 ans

9 j'aime

1

Voyage au centre de la Terre 2 : L'Île mystérieuse
Poulpix
6

Critique de Voyage au centre de la Terre 2 : L'Île mystérieuse par Poulpix

Un film aussi mal nommé simplement pour permettre d'utiliser la franchise qui a permis d'adapter une version libre du livre éponyme de Jules Vernes pouvait laissait craindre le pire! Néanmoins, même...

Lire la critique

il y a 10 ans

8 j'aime

Minuscule : La Vallée des fourmis perdues
Poulpix
4

Critique de Minuscule : La Vallée des fourmis perdues par Poulpix

Poétique? Certainement. Magique? beaucoup moins... Minuscule est extrêmement représentatif de ce que sait faire la France en la matière, avec ses qualités, et ses (grosses) limites: visuels...

Lire la critique

il y a 8 ans

6 j'aime