Je PÈSE mes mots, ce film envoie du LOURD et nous COLLE au siège.

Avis sur Gravity

Avatar Linkinito
Critique publiée par le

* Critique sans spoilers*

Ok, soyons honnêtes : je ne pense pas que Gravity mérite AUTANT de critiques dithyrambiques, et ça se voit bien chez les spectateurs. Forcément quand on attend un chef d'œuvre on a plus de chance d'être déçu. D'ailleurs, j'en vois beaucoup se foutre sur la gueule pour des histoires de symbolisme. Ici, pas d'histoire de vision du réalisateur, pas de prétendu avis religieux : je ne juge le film que sur son premier niveau de lecture. Autrement dit, un thriller qui apporte à la quasi-perfection ce qu'il est censé proposer, au travers d'une réalisation sans faille, et une tension omniprésente.

Car Alfonso Cuarón nous signe un bijou taillé au millimètre derrière la caméra. Pour faire simple, c'est pour CE genre de film que je veux aller au cinéma. Autant les films sans grande prouesse de réalisation peuvent se regarder sur une bonne télé, autant Gravity se doit d'être vu au cinéma (et dans une bonne salle en 3D de préférence). N'ayant pas vu Avatar, j'ai rarement été convaincu par les films proposés en 3D. Autant dire que Gravity m'a mis une sacrée baffe : l'effet de profondeur est magistralement retranscrit à l'écran, et même si cela arrive par moments, le leitmotiv du relief n'est pas de balancer des objets à la gueule du spectateur toutes les deux minutes. Le film est pensé pour la 3D et il serait bête de ne pas le voir de cette manière. Le voir en DVD ou pire, en version tipiakée, n'aurait pas le même impact au niveau de l'immersion pour le spectateur. Ce qui est crucial dans un film comme Gravity.

Oui, un putain de huis-clos dans l'espace. Fallait être sacrément barré pour le faire. On connaît les dangers de ce vide hostile, et Gravity les retransmets avec une vivacité et une tension rare : ajoutez à cela le jeu d'acteur de Sandra Bullock, qui nous montre qu'elle n'a pas volé son Oscar de la meilleure actrice en 2010, celui de George Clooney parvenant tout de même à détendre l'atmosphère à certains moments. Mais le film va crescendo en tension au fil des très longues scènes en plan séquence qui passent pourtant parfaitement. C'est lisible, c'est poignant, c'est fluide, c'est juste un pur délice pour les yeux. Ajoutez à cela une réalisation sonore absolument unique, et vous comprendrez pourquoi Gravity se doit d'être vu au cinéma. Rien que l'expérience cinématographique justifie un passage dans les salles obscures.

Le film n'est pas exempt de tout défaut, et forcément le scénario est un des petits points noirs qu'on peut y apporter. Parfois surprenant à certains moments, il reste néanmoins convenu et prévisible, offrant cependant ses moments de suspense qui nous collent littéralement au siège. Si vous voulez apprécier pleinement le film, n'y voyez que le film. Pas les images au travers. Vous risquez de sortir de l'aventure et de dériver loin. Y a des choses qui forcément peuvent tiquer le spectateur, mais elles sont vite effacées par la beauté des scènes et l'ambiance glaciale de l'espace qui fait la réelle force du film.

Comme Avatar il y a quatre ans, Gravity est un film qui montre l'évolution technique du cinéma, cette fois au travers d'un thriller haletant par manque d'oxygène. Le film vaut le déplacement, pas forcément pour y voir une belle histoire, mais surtout pour en prendre plein les mirettes et être accroché pendant 1h30 au siège. Vous allez me dire que des réalisateurs comme Michael Bay en font leur métier en faisant tout exploser. Mais Alfonso Cuarón n'est pas de cette école. Il captive le spectateur, il l'happe, et il l'emmène dans l'espace, relié à un simple câble qui l'empêche de dériver. Sans fioriture, le réalisateur nous livre un bijou technique, à défaut d'être un chef-d'œuvre sur tous les plans. L'exploit n'était pas loin : n'empêche que c'est une putain de virée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 409 fois
4 apprécient

Autres actions de Linkinito Gravity