Gravity or The miracle of life

Avis sur Gravity

Avatar NinaM
Critique publiée par le

L’Espace comme métaphore subtile et minimale de notre conscience. Immense, abstraite, effrayante. Sublime.
Le reste n’est qu’artefacts ; Un moyen de toucher un large échantillon de sensibilités

Précision extrême de ces machines immenses et complexes qui peuplent l’espace. Matrices suspendues, capsules et satellites sont autant d’Endroits dans lequel on se rend pour reconnecter avec nous même. Cocon isolant.
« La ou on essaye de piloter sa vie ». Moments de dialogues intérieurs difficilement acquis. Tentative de calme, maitrise…Lutte fébrile contre l’excitation, l’emportement, le stress, Tentative de se rasséréner. De se faire du bien.
Loin des agressions et du mouvement incontrôlable de l’extérieur, des autres, mais surtout de la solitude face a la vie. La peur. La peur de lâcher prise

Subir sa vie ou avoir le courage de la vivre ?

Maitrise totale. La vie est fragile, L’être humain est composé de muscle et énergie. Il est volonté. L’état d’Eveil se maintient sur un fil délicat et instable.
La maitrise de soi demande une grande dextérité. a l’intérieur comme a l’extérieur.avec ou sans son scaphandre-carapace-
Projetée d’un espace a l’autre le docteur Bullock explore le psychisme humain, teste les limites de sa volonté.
« Le lâcher prise permet l’exploration sans borne de l’esprit » nous souffle le chaman- astronaute, je cite, G. Clooney
« Check out this beautiful sunrise while you are dying, babe » lui glisse t’il.

La beauté qui transcende.
Tu regardes. Tu renait. Te défait de te carapace, te libère de tes chaines. Le corps est libéré, son mouvement maitrisé.

On coupe le cordon. Seule. Toi, face a toi même, ta pas le choix. Continue de communiquer : « on ne peu pas savoir si ils entendent ».
Les dieux répondrons peut être a tes prières, who knows ? .
Donne toi du courage, récite toi des mantras, « Okay..Come on … You can do this » .
vas a a la rencontre de la spiritualité - ta spritualité .
Une larme tombe. Sur nous. « No one ever teached me how to pray »
Croire en quelque chose. En soi. Transmettre à nos enfants, ces valeurs.
Cet Ancrage.
Le temps présent est un cadeau. Profites en, vis le, vraiment. Sent toi lié a tes frères humains. Même si ils sont a des années lumières de toi, qu’ils ne parlent pas ta langue, qu’ils ne sont pas concernés pas tes problèmes. Ils sont tes frères.

Chute vertigineuse. Se lancer dans la vie avec confiance et conscience donne le vertige. Dangereuse et vibrante vitesse de propulsion.

On touche la terre. Non. On s’immerge au plus profond.
De la profondeur du néant a la profusion de la vie. Une grenouille traverse le cadre nous rappelant le miracle du vivant. Cet organisme qui un jour a donné naissance au monde que l’on connait. Ultime Baptême.

Toucher la terre. Reconnexion. Reconnaissance.
Merci.
Un pied après l’autre. La Gravité. Quelle contrainte futile. Le voyage psychique a relégué le corps matériel, parfaitement maitrisable et totalement maitrisé.
Elle donne l’impulsion, sourit face a la difficulté :
« Gravity doesnt mean anything when you travelled trought your mind »

Sensations, impressions, spectacle. Un hymne a la vie.
Facile, certes mais efficace.

Message évident, surfait ? Ou juste simple et direct?
Si seulement chacune de ces images symboliques étaient évidentes pour l’humanité toute entière.
Ce film ne porterai pas en lui une telle positivité, une foi a transmettre ce que l’on a besoin d’entendre ; il n’aurait pas cette force pour lequel on ne peut que lui être reconnaissant.

On le taxera de « mélodramatique » « sans fond » un film a « effet ».
Les effets en question nous immergent. Ils nous rendent accessibles et palpable chaque symbole. Le scenario devient translucide, les rouages évidents. Défaut aux yeux du cinéphile averti, plaisir pour le néophyte qui peut lui aussi analyser, qui est flatté de comprendre. Belle démarche.

Quand un plan semble « de trop », une note « exagérée » imagine que c’est ce trop-plein qui touchera ton frère –humain insensibilisé par l’ingestion constante d’images « chocs ».
Que peu être cet instant lui permettra de toucher a l’initiation que nous offrent Cuaron père et fils. Invitation à l’Eveil, et au lâcher prise.

Bienfaisant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 234 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de NinaM Gravity