Advertisement
Affiche Green Book : Sur les routes du sud

Critiques de Green Book : Sur les routes du sud

Film de (2019)

L’étoffe des hérauts

La culture rend-elle intolérant à l’égard des œuvres ? Vous avez quatre heures. Je pourrais pondre un papier conséquent qui s’appliquerait à tailler un costard à Green Book. J’y fustigerais son académisme, la pesanteur de sa démonstration, son système péniblement binaire (le noir fait la leçon au blanc, qui lui rendra la pareille dans... Lire la critique de Green Book : Sur les routes du sud

217 20
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Critique de Green Book : Sur les routes du sud par voiron

Il s’agit de l’histoire vraie de la relation entre le pianiste de jazz afro-américain Don Shirley et le videur italo-américain Tony Lip, de son vrai nom Frank Anthony Vallelonga. Les deux hommes se retrouvent ensemble sur les routes de l’Amérique profonde ségrégationniste, du sud du pays, dans les années 60, à l’occasion d’une tournée de concerts. Les deux hommes, respectivement... Lire l'avis à propos de Green Book : Sur les routes du sud

31 8
Avatar voiron
7
voiron ·

I Feel Good !

Un biopic de plus (c'est sans fin ) mais un biopic sur un personnage inconnu et un deuxième larron peu célèbre. Un biopic sur une magnifique amitié entre deux individus "que tout sépare" comme on dit. Ce long métrage est encore une bonne surprise en ce début 2019. Un film où on se sent bien dès les premières minutes dans cette Amérique des sixties, reproduite avec soin et sans gros... Lire l'avis à propos de Green Book : Sur les routes du sud

51 33
Avatar Seemleo
8
Seemleo ·

Driving mister Shirley

New-York 1962, Don Shirley, homme raffiné, cultivé et pianiste célèbre, engage un chauffeur, Tony « la tchatche » un débrouillard un peu rugueux, censé l’accompagner durant huit semaines pour une série de récitals donnés dans les états du sud. A l’évidence tout ou presque les oppose, et l’on voit dès le début, poindre à mille lieues le bon génie des films à Oscars (non madame on... Lire la critique de Green Book : Sur les routes du sud

23 9
Avatar Yoshii
8
Yoshii ·

Une ode subtile à la tolérance

En 1962 et en pleine ségrégation raciale aux Etats-Unis, Tony Lip, un videur italo-américain du Bronx, est engagé pour conduire le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts. Ensemble, ils vont sillonner pendant 2 mois les Etats du sud du pays. Green book est un biopic américain de Peter... Lire l'avis à propos de Green Book : Sur les routes du sud

17 6
Avatar dagrey
8
dagrey ·

La dignité comme majesté.

Musical, drôle et touchant, le film d’ouverture du quatorzième ZFF s’est révélé être la douce friandise de ce début de festival. Précédé d’une excellente réputation à Toronto (où il a reçu le People’s Choice Award de la part du public), le long-métrage de Peter Farrelly – papa de Mary à Tout Prix et autres Dumb &... Lire l'avis à propos de Green Book : Sur les routes du sud

16
Avatar Peachfuzz
7
Peachfuzz ·

Critique de Green Book : Sur les routes du sud par Mayeul TheLink

"Le monde est plein de gens qui ont peur de faire le premier pas." Cette phrase dite par Tony (Viggo Mortensen) est probablement la plus importante du film, pourtant peu avare en répliques explicatives. Difficile de faire un pas vers l'autre dans une voiture, mais le conducteur n'hésitera pas à se retourner régulièrement pour regarder son interlocuteur dans... Lire l'avis à propos de Green Book : Sur les routes du sud

15 1
Avatar Mayeul TheLink
6
Mayeul TheLink ·

Drôle de drame

Il est facile de se gausser de ce "Green Book", première tentative de voler en solo - sans son frère dont on le pensait inséparable - d'un Farrelly : un réalisateur plutôt spécialiste du rire facile se lance dans un feelgood movie en traitant prudemment d'un thème bien politiquement correct, quelque chose du genre "souvenons-nous ensemble combien c'était mal d'être... Lire la critique de Green Book : Sur les routes du sud

82 23
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Way Down South

Le sujet du racisme dans notre passé et notre présent, des divergences entre les peuples et des conflits absurdes qu'elles ont pu déclencher, a eu une part très importante au cinéma cette année, et a généré beaucoup d'écho. Nous avons eu Black Panther, succès colossal mais à propos duquel je continue de... Lire l'avis à propos de Green Book : Sur les routes du sud

12 7
Avatar JKDZ29
8
JKDZ29 ·

Passagers de troisième classe

Cela commence comme un Scorsese. On croirait retrouver le New-York italien des 60's et des 70's, où la pègre en gomina œuvre en coulisse des cabarets clinquants et des opulentes tables de dîners en famille le dimanche après la messe. Passé cette introduction presque mythique du cinéma américain, le film emprunte la route qui le mènera jusqu'à sa fin. Une autoroute à... Lire la critique de Green Book : Sur les routes du sud

11
Avatar Liverbird
7
Liverbird ·