Affiche Green Room

Critiques de Green Room

Film de (2016)

Green Room: Au plus proche de l'Amérique actuel.

Green Room raconte la survie d'un groupe de punk hardcore en proies d'un groupuscule de néo-nazi dans une Amérique profonde et malheureusement des plus actuels. Du point de vu du divertissement le film marche, une forte tension est développée durant tout le film qui traite de la manière la plus froide possible la mort de certains personnages, rendant le film abrupte,... Lire l'avis à propos de Green Room

Avatar François Miccio
8
François Miccio ·

Siège sanglant

Un groupe itinérant de quatre inoffensifs punk rockers, vacillant entre musique hard, nomadisme, vol et punkintude, joue des petits concerts en itinérance là les occasions de fêtes se présentent, souvent pour quelques dollars la soirée. Le soir où ils jouent dans une ferme privée et isolée pour un groupe de skinheads, l’un d’eux est témoin d’un meurtre qui vient d’avoir lieu dans une des... Lire la critique de Green Room

Avatar etiosoko
7
etiosoko ·

Punk would be dead ?

Un synospsis qui met l'eau à la bouche ; c'est vrai quoi, une histoire sanglante ayant lieu dans des garages désaffectés ou autres constructions du style, sur fond de punk bien sûr. Du crado, un peu, de la guitare saturée, beaucoup, quelques nazis pour la haine : tout ça mélangé (et Patrick Stewart de surcroît) ça aurait dû envoyer ! Mais non, pas du tout, je n'ai presque rien ressenti en 1h30.... Lire l'avis à propos de Green Room

Avatar Cosmospolite
5
Cosmospolite ·

Punk is not dead.

On part sur une tournée galère, on donne un dernier concert punk dans un coin paumé on assiste à un meurtre et les skinheads propriétaires du lieu sont bien décidés à ne pas nous laissés partir. C'est sur ce fil conducteur que Saulnier nous livre son troisième film (murderer party et blue ruin). J'ai vu que certains site classaient Green room dans la catégorie "horreur, je le classerai plutôt... Lire la critique de Green Room

Avatar Sébastien Federici
7
Sébastien Federici ·

Néo-punks contre néo-nazis

Avec Green Room, même ceux qui ne supportent pas le sang et le gore ou simplement l'horreur devraient trouver leur compte et se "délecter" de cette perverse tuerie. Parce que celle-ci, à partir d'une situation basique mais efficace : néo-punks contre néo-nazis, ne lâche jamais la pression et reste constamment inventive, dans un espace clos, et qu'il est impossible de savoir qui et quand va se... Lire la critique de Green Room

Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·

Critique de Green Room par Zogarok

Sous-survival existentialiste, avançant comme un thriller violent sous les oripeaux du teen-movie horrifique. Le troisième long de Jérémy Saulnier, réalisateur de Blue Ruin (2014), couvre un cinéma de genre teigneux et crasseux avec son style raffiné. Il semble s'installer entre les repères sans... Lire l'avis à propos de Green Room

1
Avatar Zogarok
6
Zogarok ·

Les morts les plus brutales que j’ai vu dans un film

Un groupe de punk hardcore fauché se retrouve à jouer dans un repère de néo nazis, qui vont finir par vouloir les buter un par un. Green room est un survival, réalisé par Jeremy Saulnier, qui avait fait sensation en 2013 avec Blue Ruin (son prochain ça sera red quelque chose, spoiler !), un film de vengeance tout aussi violent et terre à terre. Terre à terre, c’est le mot. Dans ces deux... Lire la critique de Green Room

Avatar Alexandre Gibier Verrier
8
Alexandre Gibier Verrier ·

Rock'n'roll et Skinhead

J'avais déjà vu Green Room à Cannes lors de la Quinzaine des réalisateurs avec l'équipe du film il y a un an et je constate qu'il y a beaucoup d'éléments que je n'avais pas saisi. Là, en le revoyant un an après dans une salle quasi vide, loin de tout le gratin cannois qui rigole aux éclats à chaque "vanne" (c'est loin d'être un film comique pourtant !), j'avoue avoir nettement plus... Lire la critique de Green Room

Avatar alsacienparisien
6
alsacienparisien ·

Hard métal is not dead !

GREEN ROOM (14,2) (Jeremy Saulnier, USA, 2016, 96min) Ce viscéral survival adolescent décrit le cauchemar d'un jeune groupe de punk-rock enfermé par les tenanciers d'un bar pourri au fond de l'Oregon ayant involontairement été témoin d'un crime survenu dans la green room (la loge d'artiste). Après le formidable thriller Blue Ruin (2013), Jeremy Saulnier change de couleur mais pas de ton pour... Lire l'avis à propos de Green Room

Avatar seb2046
7
seb2046 ·

Critique de Green Room par Bingobingo

Pas besoin d’un gros budget pour se faire une énorme bouffe d’enfer ! Prenez quelques jeunes musiciens fauchés en tournée. Maigres, fragiles, citadins. Enfermez-les, désarmés, démunis et désespérés, dans une pièce sans issue, cernés de skinheads néo-nazis armés jusqu’aux dents et de pittbulls de mauvaise humeur. Leurs chances de survie : zéro. Arrosez de Tabasco rock’n roll. Servez chaud.... Lire l'avis à propos de Green Room

Avatar Bingobingo
7
Bingobingo ·