👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

On part sur une tournée galère, on donne un dernier concert punk dans un coin paumé on assiste à un meurtre et les skinheads propriétaires du lieu sont bien décidés à ne pas nous laissés partir.
C'est sur ce fil conducteur que Saulnier nous livre son troisième film (murderer party et blue ruin).
J'ai vu que certains site classaient Green room dans la catégorie "horreur, je le classerai plutôt dans un huis-clos sévère avec une petite touche de survival.
J'ai tout d'abord fortement apprécié la photographie qui joue très bien avec les lumières des différents décors, collant parfaitement avec l'ambiance poisseuse qui se dégage des images.
De plus, Saulnier sait instauré différents degrés de tension tout au long de son métrage (malgré une réalisation sobre qui est toute à son honneur) pour nous amener à une fin dont on n'est jamais sûr (les différentes surprises du scénario ne permettent pas de savoir qui va s'en tirer ou pas).
Une mention spéciale pour Patrick Stewart (beaucoup moins sympathique que dans X-men) pour son rôle inquiétant de chef de ces cons de nazillons !
Si vous ne vous attendez pas à voir un survival plein de testostérones avec des gentils badass et des répliques qui tuent, je vous conseil Green room et vous passerez un agréable moment.

il y a 5 ans

Green Room
oso
6
Green Room

A chacun son scalpel

Après le prometteur Blue Ruin qui ravivait les couleurs d’un cinéma de genre endormi depuis trop longtemps, Jeremy Saulnier récidive en s’attaquant au slasher/survival viscéral. Troquant la couleur...

Lire la critique

il y a 6 ans

31 j'aime

5

Green Room
Sergent_Pepper
6
Green Room

Déconvenues à Naziland

Alors que Blue Ruin avait su jouer avec les codes du film noir, Green Room change autant de couleur éponyme que d’univers : il sera ici question d’un slasher, genre formaté s’il en est. Le principe...

Lire la critique

il y a 5 ans

31 j'aime

3

Green Room
Fosca
7
Green Room

Nazi-Punk's Not Dead

Et dire que je pensais avoir eu droit à mon lot de violence en visionnant Hostel le matin même... On avait beau m'avoir prévenu que cette édition de la Cinexpérience allait être particulièrement...

Lire la critique

il y a 6 ans

24 j'aime

7

Halloween Kills
Sébastien_Federici
3

Halloween Kills le film.

Myers revient ! Et cette fois-ci, il ne fait pas dans la dentelle, il lâche son couteau (un peu) pour d'autres armes, fini les tactiques pour séparer ses victimes, il fonce dans le tas pour découper...

Lire la critique

il y a 7 mois

1 j'aime

2

Absentia
Sébastien_Federici
7
Absentia

absentia, abstenez - vous de ne pas le voir.

Je dois bien l avouer, J ai un faible pour les réalisateurs qui dès leur premier film tire leurs épingles du jeu. Il est vrai que mike Flanagan n est pas le Tarantino de reservoir dogs mais j ai été ...

Lire la critique

il y a 7 ans

1 j'aime

La Forêt des ombres
Sébastien_Federici
7

Dans l'ombre d'Henebelle et Sharko.

Le couple de David Miller n'est pas au sommet du bonheur. Son boulot de thanatopracteur lui prend beaucoup de temps et le pousse à se renfermer. Mais David écrit un livre un jour, avec un certain...

Lire la critique

il y a 7 mois