👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le second volet de la saga reprend plus ou moins le concept du tout premier film. Joliment intitulé Flower of Flesh and Blood le film de Hideshi Hine montre cette fois ci un homme déguisé en samouraï qui kidnappe avant de lentement démembrer une jeune femme innocente.

Encore une fois le film est présenté comme un pseudo semi-documentaire s'inspirant d'une vidéo réelle montrant un assassin et son complice réalisateur. On abandonne donc un tout petit peu l'aspect snuff movie crapoteux de Devil's Experiment tout en continuant de jouer sur l'aspect Vrai/faux des événements. Pour l'anecdote on prétend que l'acteur Charlie Sheen en tombant sur le film par hasard aurait immédiatement prévenu le F.B.I, persuadé qu'il était d'être devant un authentique snuff movie. Flower of Flesh and Blood est carrément monstrueusement plus gore que Devil's Experiment, cette fois ci la jeune femme droguée pour que la douleur devienne extase se fait littéralement tailler minutieusement en pièces par son bourreau. Les effets gore sont assez impressionnants par leur crudité et leur réalisme sadique. Hideshi Hine filme en gros plans les membres sectionnés et renforce l'impact par des bruitages bien suggestifs quoi que souvent excessifs d'os brisés. Niveau gore et effets sanguinolents Flower of Flesh and Blood tape donc relativement fort avec toute la complaisance qui caractérise ce type de film.

Pourtant au final le film n'est guère plus captivant que son prédécesseur, tout aussi mécanique, tout aussi répétitif, tout aussi gratuit et finalement presque tout aussi chiant. On a droit pendant 48 minutes à un tempo immuable montrant l'assassin réciter un pseudo poème expliquant l'endroit du corps sur lequel il va sévir pour faire naître des fleurs de sang, ensuite on change de filtre coloré pour l'ambiance et on passe à l'exécution. Je vais faire naître des fleurs de sang de ses poignets, et hop filtre rouge on coupe les mains; je vais faire naître des fleurs de sang de ses jambes, et hop filtre vert on coupe au dessus du genou; je vais faire naître des fleurs de sang de son ventre, et hop filtre jaune on éventre la malheureuse... Et la tête, et la tête Alouette AhAhAhArgh !!!!
On pourra toujours s'amuser du look bien particulier de l'assassin entre le travestie décatie, le samouraï et Dark Vador et surtout pouffer de rire devant le jeu tout en nuance de l'acteur Hiroshi Tamura.

La volonté d'aller toujours plus loin, de cultiver l'effet choc finira par emmener Flower of Flesh and Blood vers les limites du ridicule lorsque l'assassin s'amuse à embrasser un œil fraîchement arraché ou qu'il fait un gros câlin à la tête coupée de sa victime. Le film reste une curiosité malsaine pour les amateurs d'effets gore qui trash.

freddyK
4
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Blog à Part et Collection Part 2 : Films en DVD

il y a plus d’un an

1 j'aime

Guinea Pig : Flower of Flesh and Blood
Zogarok
7

Critique de Guinea Pig : Flower of Flesh and Blood par Zogarok

S’insinue alors un heureux paradoxe, le film se voulant si expressément macabre, réclamant tellement l’absolu, qu’il apparaît plus "grotesque" qu’inquiétant : la chorégraphie de l’horreur est en fait...

Lire la critique

il y a 8 ans

9 j'aime

Guinea Pig : Flower of Flesh and Blood
Bavaria
1

Critique de Guinea Pig : Flower of Flesh and Blood par Mickaël Barbato

Le film qui a fait craquer Charlie Sheen : après avoir visionné cet étalage de gore, l'acteur était persuadé d'avoir assister à un authentique snuff et en a informé les autorités qui sont remontés...

Lire la critique

il y a 12 ans

8 j'aime

5

Guinea Pig : Flower of Flesh and Blood
Subversion
3

À la recherche de l'intérêt perdu

On peut difficilement passer à côté des Guinea Pig, cette saga de faux snuffs-movie qui ne cessent d'alimenter des rumeurs folles sur Internet et de diviser les spectateurs. J'ai longtemps hésité à...

Lire la critique

il y a 4 ans

8 j'aime

2

La Flamme
freddyK
4
La Flamme

Le Bachelourd

Nouvelle série création pseudo-originale de Canal + alors qu'elle est l'adaptation (remake) de la série américaine Burning Love, La Flamme a donc déboulé sur nos petits écrans boosté par une campagne...

Lire la critique

il y a plus d’un an

44 j'aime

3

BAC Nord
freddyK
7
BAC Nord

Bac Options Polémiques

Autant le dire tout de suite je vais dans ce petit exercice critique sauter à pieds joints dans ce que je voulais pourtant dénoncer au départ. Un peu comme 95% des critiques que j'ai pu lire je...

Lire la critique

il y a 9 mois

43 j'aime

11

La Meilleure version de moi-même
freddyK
7

Le Rire Malade

J'attendais énormément de La Meilleure Version de Moi-Même première série écrite, réalisée et interprétée par Blanche Gardin. Une attente d'autant plus forte que la comédienne semblait vouloir se...

Lire la critique

il y a 6 mois

34 j'aime

1