Affiche Hana-bi

Critiques de Hana-bi

Film de (1997)

Dirty arigato

Une musique composée de cordes enjouées, planante et tournée vers les nuages. Puis deux visages ahuris et du bitume face au portrait craché d'un homme en deuil. Un coup de serpillère imbibée violent et sec. La musique s'arrête et laisse place au son du labeur. Une chute. Un coup de pied au cul. Et la musique repart de plus belle. Hana Bi c'est d'abord une intro. En moins d'une minute Kitano... Lire l'avis à propos de Hana-bi

105 38
Avatar real_folk_blues
10
real_folk_blues ·

Feu d'artifice

Hana-Bi c'est... Un poème. Une poésie tragique. C'est une ballade désenchantée vers le gouffre. C'est cette violence sans fard qui éclabousse de rouge les visages et les toiles. C'est cette mélancolie morbide que l'on voit se dessiner sur le visage de Nishi et dans les peintures d' Horibe. C'est l'inexorable et maudite trajectoire de destins brisés. Hana-Bi c'est... Un flic paumé,... Lire la critique de Hana-bi

89 15
Avatar Ze Big Nowhere
9
Ze Big Nowhere ·

Suicide in the sky with diamonds.

C’est sur un monde dépourvu de langage que s’ouvre Hana-Bi. Mutique et angélique, Kitano contemple avec la résignation d’un mort vivant ceux qui s’échinent à encore ruer dans les brancards : petites frappes, yakusas, créanciers, médecins, collègues. Le monde est un charnier, au fond duquel gisent des morts qui refusent de pourrir pour... Lire la critique de Hana-bi

128 14
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

Kitano qui rit, Takeshi qui pleure.

Comment expliquer le plaisir de retrouver les personnages de ce film, après quelques années d'éloignement ? Hana-bi tient et tiendra toujours une place particulière dans ma cinéphilie. Il a été mon premier film japonais, celui qui a fait que je me suis intéressé au cinéma asiatique dans son ensemble. Le revoir après avoir parcouru des milliers de kilomètres... Lire l'avis à propos de Hana-bi

72 10
Avatar Rawi
10
Rawi ·

Hana bi

Si vous vouliez une définition du mot mélancolie, Takeshi Kitano vous la donne avec une humilité presque sans égale dans Hana-bi, film crève-cœur tout en sensibilité et délicatesse. Un flic décoré, mutique, avec un passé qui pouvait s’avérer violent, voit impuissamment sa famille se désagréger devant ses yeux. Sa femme souffre d’une maladie incurable alors que quelques années auparavant sa fille... Lire la critique de Hana-bi

50 15
Avatar Velvetman
10
Velvetman ·

Critique de Hana-bi par Kalian

Les pérégrinations d'un flic au bout du rouleau, qui a perdu sa fille et va perdre sa femme, celle-ci étant en phase terminale de leucémie. L'histoire d'un homme brisé, qui va tenter, par la tendresse ou la violence, de racheter ses fautes avant qu'il ne soit trop tard. Kitano réussit ici à faire surgir la tristesse, la mélancolie et la contemplation, sans violons mais avec une légèreté... Lire la critique de Hana-bi

39 1
Avatar Kalian
10
Kalian ·

Beaux flingues, belles fleurs

Un tétrasyllabe avec parallélisme de construction, polyptote et allitération en [fl]... Ma prof de français serait fière. "Hana-Bi" est le premier film que j'ai vu du réalisateur Takeshi Kitano, très bonne expérience à vrai dire. Cela faisait un petit bout de temps qu'il trainait dans ma liste de films à voir après que ma prof d'histoire me l'ait conseillé lorsque l'on parlait pendant un cours... Lire la critique de Hana-bi

29 2
Avatar Deleuze
8
Deleuze ·

A marquer d'une pierre blanche

"Hana-Bi" atteint presque la perfection dans ce mélange hilarant, émouvant et incroyablement stimulant de genres, qui caractérise le cinéma de Takeshi Kitano. Si "Hana-Bi" reste à date son chef-d'œuvre, en tout cas l'expression la plus parfaite de son art maîtrisé de l'ellipse et du plan-séquence, c'est qu'il s'agit d'un grand film "zen" traversé par des... Lire la critique de Hana-bi

16
Avatar Eric Pokespagne
10
Eric Pokespagne ·

La poésie et la mort

Hana-bi, littéralement Feux d'artifices, est le film de la consécration internationale de celui qui, pourtant, en 1997, avait déjà une longue carrière derrière lui, que ce soit comme réalisateur (depuis Violent Cop, en 89, jusqu'à Kids Return, en passant par Sonatine), comme acteur (ses premiers rôles datent de la fin des années 60) ou encore comme comique (sur scène ou à la télévision). Film... Lire l'avis à propos de Hana-bi

25 1
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

La fleur de feu, où le paradoxe de Kitano (SPOILERS)

Hana-bi m'a claqué. Violemment. J'ai mit une bonne journée à m'en remettre. Kitano a ici signé un exceptionnel chef d'œuvre, touchant, violent, poétique, sincère, juste... Le film narre l'histoire de Nishi, policier qui rend visite à sa femme, atteinte d'une maladie incurable, lors d'une mission. Pendant son passage à l'hôpital un de ces coéquipiers, Horibe, se fait tirer dessus. S'en suit... Lire l'avis à propos de Hana-bi

29 2
Avatar Ripailloux
10
Ripailloux ·