Affiche Happy End

Critiques de Happy End

Film de (2017)

Les sournois de Calais

On se souvient, dans Caché, du terrible dispositif filmique qui enfermait l’intrigue à travers le plan fixe sur une façade. Rappel de la fameuse cassette vidéo envoyée aux époux dans Lost Highway, ce regard mystérieux disait autant la surveillance que l’intrusion,... Lire la critique de Happy End

41 10
Avatar Sergent Pepper
6
Sergent Pepper ·

Tuez-vous les uns les autres (bis)

Je reprends ici le titre donné à ma critique portant sur « Les 8 Salopards » (2016), de Tarantino, puisque, dans ce nouvel opus du réalisateur autrichien, l’acte de donner la mort, réelle ou symbolique, avec succès ou se heurtant à l’échec, semble être le seul qui unisse réellement les différents membres d’une famille : meurtre de la mère par la fille, du grand-père par sa petite-fille, du... Lire la critique de Happy End

11 2
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·

Violence des échanges en milieu calfeutré

Une famille de bourgeois (ici à Calais) sous le scalpel de Michael Haneke : programme archiconnu (Le septième continent, Funny games, Caché…) et a priori alléchant qui, très vite, va néanmoins se révéler être une impasse thématique et esthétique pour le spectateur (et principalement pour Haneke). Il y a dans Happy end tout le cinéma d’Haneke... Lire l'avis à propos de Happy End

16
Avatar mymp
4
mymp ·

Poissons en eaux troubles

Happy End a été fraîchement accueilli à Cannes. Haneke ne peut tout de même pas remporter une Palme d'Or à chaque fois qu'il concourt. Le film a tout pour déplaire à ceux qui n'aiment pas habituellement son cinéma puisqu'il en est une sorte de condensé, un Best of ou Worst of, c'est selon les goûts. A la façon d'un rongeur, et derrières des images douces et calmes, Haneke instille son venin... Lire l'avis à propos de Happy End

14
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·

Les bourgeois de Calais

"Laissez vous surprendre" nous conseille Haneke !!! C'est ce qui m'est arrivé en 1997, pour la première fois, le jour où j'ai pénétré dans la salle de cinéma qui projetait Funny Games et sur la porte de laquelle était affiché : "Le choc de Cannes" … je n'avais rien lu sur le film et ne connaissais pas Haneke, vierge de toute influence... des spectateurs quittaient... Lire l'avis à propos de Happy End

9 7
Avatar Juliette-Cinoche
10
Juliette-Cinoche ·

"Tout autour le Monde et nous au milieu, aveugles..."

HAPPY END (15,8) (Michael Haneke, AUT/FRA/ALL, 2017, 108min) : Cette grinçante fable chorale nous entraîne dans l'intimité d'une famille de bourgeois, dirigeant d'une grande entreprise de BTP dans la région de Calais. À la suite de l'hospitalisation de sa mère une jeune adolescente de 13ans vient habiter avec son papa, où celui-ci vit avec sa sœur et son père dans l'hôtel particulier... Lire l'avis à propos de Happy End

13 7
Avatar seb2046
7
seb2046 ·

24 mensonges par seconde

Une fois de plus, le palmarès cannois aura donc raté le véritable grand film de la compétition. Mais qu'importe, si ce Happy End n'est peut-être pas considéré à sa juste valeur aujourd'hui, il sera sans doute perçu dans une vingtaine d'années comme le film central de la filmographie d'un cinéaste aussi talentueux que sulfureux, et donc les émules médiocres envahissent peu à peu la... Lire la critique de Happy End

13 5
Avatar TarkovskiNautique
9
TarkovskiNautique ·

Vivement qu’on en finisse…

Désolé… Franchement, pour tous ceux qui me lisent régulièrement, je suis vraiment désolé… Troisième purge que je me bouffe en une semaine. Je vous jure que je ne fais pas exprès. Je ne suis pas en train de virer maso. C’était juste une sortie avec un pote et il a choisi le film… Il n’avais pas vu « Amour » ; il ne savait pas ce qui l’attendait le pauvre… Ainsi donc ai-je donc subi... Lire l'avis à propos de Happy End

3 2
Avatar l'homme grenouille
1
l'homme grenouille ·

Bienvenue chez les Ch'tis

Je le confesse, j'aime Michael Haneke. Du genre, d'amour vrai. Sa surexposition cannoise aura à peine entamé notre idylle, lui que je considère à vrai dire comme l'un des rares cinéastes contemporains à n'avoir pas volé un tel battage médiatique, lui que je retiendrai peut-être comme le plus grand réalisateur de son... Lire l'avis à propos de Happy End

8
Avatar Seb C.
7
Seb C. ·

Hane-quel dommage...

Happy End, le vingt-quatrième film du réalisateur Michael Haneke, est sorti le 4 octobre en salles. Le pitch y est très simple : « "Tout autour le Monde et nous au milieu, aveugles." Instantané d’une famille bourgeoise européenne. » Avec ce résumé très court et vague et pourtant bien descriptif de l'histoire, il en résulte un film qui laisse le spectateur sur sa faim sur... Lire l'avis à propos de Happy End

9
Avatar Mathilde Garrett
4
Mathilde Garrett ·