Go get yourself loved

Avis sur Happythankyoumoreplease

Avatar Stéphane Mombuleau
Critique publiée par le

Même si on aime How I Met Your Mother, on est obligé d'accorder à ses détracteurs la platitude de son personnage principal et de son interprète, Josh Radnor. Alors quand on se lance dans Happythankyoumoreplease, dont il est l'auteur, le réalisateur et dans lequel il tient le rôle principal, on part avec quelques a priori. De plus c'est une première, mais ça ne veut pas forcément dire grand chose : rappelez-vous de Garden State, le premier essai de Zach Braff, pour vous persuader du contraire.

Que l'on mette les choses au clair tout de suite : cette première est une réussite. Le film ne laissera évidemment pas une trace indélébile dans l'histoire du cinéma pseudo romantico-dramatique américain mais on en gardera certainement un bon souvenir d'ici quelques mois. Un peu comme Garden State, en fait. La comparaison est un peu injuste, d'accord, parce qu'Happythankyoumoreplease est un peu plus maladroit.

Premièrement, les histoires dans l'histoire sont plutôt ennuyeuses. Ou pas assez détaillées pour ne pas l'être. On est souvent à deux doigts de passer une scène parce que, « franchement-qu'est-ce-qu'on-s'en-tape-d'elle-et-puis-qui-c'est-d'abord-? ». On aurait préféré, au choix, s'attarder sur le personnage principal comme dans... vous avez deviné, ou alors un peu plus de développement des personnages en soutien.
La réalisation, par contre, est réussie. Sans accroc. Certains plans et certaines scènes sont très bien pensées et fonctionnent à merveille. On pense par exemple à la première rencontre entre Sam et Mississippi. Et en général, elle est plutôt bien servie par les dialogues, qui savent être très bons quand ils ne sont pas (trop) mielleux.

Happythankyoumoreplease, c'est au final une bonne surprise. C'est plein d'erreurs de débutant et de maladresse, mais plein de bonne volonté aussi et, en fait, ça fonctionne pas mal du tout. En tout cas on a le sourire jusque là et c'est tout ce qu'on demande. Happy, thank you, more please.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1133 fois
7 apprécient

Autres actions de Stéphane Mombuleau Happythankyoumoreplease