Avis sur

Harcelés par Alexandre Agnes

Avatar Alexandre Agnes
Critique publiée par le

Si toute la première partie du film laisse présager le meilleur (tension sèche, représentation claustrophobique des banlieues chics et des bas-fonds de la ville, guerre de voisinage aussi angoissante que réjouissante), le film s'embourbe ensuite dans un thriller psychologique très convenu pour aboutir à un final grandiloquent complètement superficiel. Pire, pour la première fois dans un film de Neil Labute (quoi qu'il n'a pas écrit celui-là), je n'ai trouvé aucune thèse et suis ressorti de la salle en me demandant ce qu'il fallait comprendre, à part "le racisme c'est mal, l'intolérance aussi, et les voisins c'est la plaie". Plutôt maigre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 531 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Alexandre Agnes Harcelés