Let me down easy

Avis sur Hardcore Henry

Avatar dagrey
Critique publiée par le

Hardcore Henry est un film de Illya Naishuller tourné en 2015.

Ce long métrage est vraiment une expérience visuelle originale. Le film apparaît, aux yeux du spectateur, comme un long plan séquence de 1h30 où un homme en phase de réveil se fait greffer un bras et une jambe par une infirmière qui se présente comme sa femme. Un dénommé Akan et ses hommes débarquent et le prennent en chasse semant les cadavres sur leur route....

"Hardcore Henry" est très immersif. En fait, on a le sentiment de se trouver dans un jeu vidéo et d'être aux manettes du personnage central. L'action est au rdv, la violence aussi ainsi que les effets spéciaux sanguinolents mais pour autant, je n'ai pas ressenti grand chose, le propos et les personnages étant assez caricaturaux. D'une certaine façon, trop d'action tue l'action et trop de violence tue la violence....

Coté casting, on note la présence -démultipliée- de l'acteur sud-africain fétiche de Neil Blomkamp, Sharlto Topley, et une courte apparition de Tim Roth.
La bande originale est assez réussie et franchement rock'n roll avec notamment les Stranglers (let me down easy) pour un générique qui "décoiffe" et Queen (Don't stop me now).

Ma note: 6/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 904 fois
9 apprécient

Autres actions de dagrey Hardcore Henry