Affiche Harmonium

Critiques de Harmonium

Film de (2017)

  • 1
  • 2

ハルモニウム

Le violent "Battle Royal" et le délicat "Les délices de Tokyo". C'est avec une culture du cinéma Japonais proche de 0 que j'ai décidé d'aller voir "ハルモニウム". Étonnamment, j'y suis allé en pensant : "ah ouais un petit japonais du Jeudi ça me botte... Lire la critique de Harmonium

6 2
Avatar Jango Jack
8
Jango Jack ·

Tac tac tac tac tac tac tac tac.

Une cinexpérience sans un bagage suspect à la gare qui empêche le RER C de s'y arrêter ne serait pas une bonne cinexpérience. On a été spoilé du nom du film par Jean-Sens Critique qui distribuait les tickets à l'entrée de la salle. Harmonium. Je savais que c'était un film japonais, qui allait bientôt sortir, et que y'avait une scène... Lire la critique de Harmonium

13
Avatar El_Pico
7
El_Pico ·

L'étranger

Voilà un film bien curieux, de ceux qui laissent dans un état trouble, indécis. Un mystérieux individu tout de blanc vêtu se fait embaucher et héberger par un ami de jeunesse, s’insinuant insidieusement dans le quotidien de sa famille. Passé un terrible événement central autour duquel le récit s’enroule tout entier, l’homme disparaîtra aussi subitement qu’il était apparu. La... Lire la critique de Harmonium

4
Avatar CableHogue
6
CableHogue ·

Et soudain tout bascule...

Dans une discrète banlieue japonaise, Toshio et sa femme Akié mènent une vie en apparence paisible avec leur fille Hotaru. Un matin, Yasaka, un ancien ami de Toshio qui sort de prison se présente à son atelier. A la surprise d'Akié, Toshio lui offre emploi et logis. Peu à peu, ce dernier s’immisce dans la vie familiale, apprend l'harmonium à la fillette, et se rapproche doucement... Lire l'avis à propos de Harmonium

2
Avatar dagrey
7
dagrey ·

Le bonheur, juste une illusion...

HARMONIUM (13,7) (Koji Fukada, JAP, 2016, 118min) : Cette fable cruelle sur la famille nous convie dans une ville de banlieue ordinaire au Japon pour nous conter l’irruption d’un vieil ami sortie de prison au sein d’un foyer à l’apparence tranquille. Köji Fukada, réalisateur, scénariste, monteur et producteur japonais, connu dans notre hexagone depuis sa délicieuse comédie « Au revoir... Lire l'avis à propos de Harmonium

5
Avatar seb2046
6
seb2046 ·

.

Cette fable morale assoit la vivacité du cinéma japonais à orchestrer des tragédies familiales feutrées à plaie ouverte. Quelques rares instants où la délicatesse du mélo s'alourdit. Mais l'ensemble s'articule avec beaucoup de grâce. Lire l'avis à propos de Harmonium

2 1
Avatar Victor Blutch
7
Victor Blutch ·

Broken

Récompensé par le prix du jury de la section Un certain regard au dernier festival de Cannes, ce film japonais doit en effet son intérêt à un certain regard, ou plus exactement un certain point de vue de son auteur sur un drame familial somme toute assez peu extraordinaire. Certes, chaque point de vue est particulier, mais Kôji Fukada réunit dans Harmonium un film du quotidien qui... Lire la critique de Harmonium

Avatar Bea Dls
8
Bea Dls ·

La punition. A voir.

Toshio, tranquille artisan ferronnier, vit dans un petit pavillon avec sa femme Akié et sa petite fille Hotaru. Un "vieil ami", Yasaka, arrive un beau jour à l'improviste dans son atelier. Toshio lui offre l'hospitalité ; Yasaka partage alors rapidement le quotidien de la famille en aidant Toshio dans son travail, en donnant des leçons d'harmonium à la fillette et en accompagnant la famille... Lire l'avis à propos de Harmonium

Avatar Jihel
7
Jihel ·

Méticuleux et vénée

Incroyablement complexe et subtil, Harmonium marque l'avènement d'un grand ciénaste, Koji Fukada. J'ai découvert Fukada il y a dix ans, au Festival des 3 continents de Nantes, pour un de ses premiers films, qui s'appelait Hospitalité, et qui racontait l'irruption d'un intrus dans une famille tranquille, sous la forme d'une comédie. Le film n'a jamais été distribué en France à ma... Lire l'avis à propos de Harmonium

Avatar Christoblog
10
Christoblog ·

Lent délabrement familial

Les réussites récentes en provenance de Corée ont un peu occulté une évidence historique : le cinéma de la cruauté, en Asie, c'est d'abord celui du Japon. Le jeune réalisateur Koji Fukuda, avec Harmonium, reprend le flambeau après ses illustres confrères du siècle dernier : Masumura, Imamura et Oshima. Harmonium tient sur un secret du passé et un drame au beau milieu de son récit. Le restant... Lire la critique de Harmonium

Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·
  • 1
  • 2