👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Il y a dans "Harry, un ami qui vous veut du bien" une forme de décalage, de retenue, de distance qui participe à la froideur générale de ce film.

Pourtant, rien ne nous est épargné pour mettre notre résistance à l'épreuve. Les premières secondes du film sont d'ailleurs très intéressantes à ce propos. Car contrairement à la grande majorité des films, on n'essaye pas, ici de nous faire entrer dans une complicité avec les personnages. Certes, la situation réaliste et crédible de la première scène pourrait nous faire réagir dans le sens d'une empathie envers ce couple et leurs trois enfants qui partent en vacance sous un soleil de plomb. Mais au lieu de cela, c'est comme si on faisait un pas de recul : pourquoi se donner tant de mal pour partir se détendre ? On continue d'ailleurs de se questionner sur les choix de nos protagonistes (une maison secondaire passablement délabrée, une voiture pas si loin de faire ses derniers kilomètres, un emploi du temps ingérable avec les grands parents), et ce, d'autant plus qu'entre temps arrive Harry, pour qui tout semble facile.

Mais pour autant, on ne parvient pas à suivre cet "intru", tant il paraît dès le début, déconnecté des réalités et des codes qui régissent les relations entre individus.

Malgré tout, c'est lui qui sera le noeud de l'histoire et qui la fera basculer dans la noirceur totale. Pris dans la spirale émotionnelle provoquée par Harry, on perd, nous aussi tout repère quant aux motivations et aux limites de ce personnage hors norme. Et cette manière presque dépassionnée de filmer et de jouer ne fait qu'ajouter à ce tableau déjà si sombre.
G_Savoureux
7
Écrit par

il y a 11 ans

9 j'aime

Harry, un ami qui vous veut du bien
archibal
9

Petites vacances entre amis

Je connaissais vaguement le film de nom m'attendant à une énième comédie Française sur des bobo en pleine crise existentielle ou ce genre de thématiques. Ya un peu de ça mais on est dans une vraie...

Lire la critique

il y a 5 ans

21 j'aime

2

Harry, un ami qui vous veut du bien
Alban_Jorda
9

Pas de problème sans solution avec Harry

Il y a déjà de justes critiques qui soulignent les bons et les mauvais points du film en tant que tel. Je ne m'attarde donc que pour rappeler ce qui justifie que ce film porte la mention "à voir sans...

Lire la critique

il y a 8 ans

20 j'aime

Harry, un ami qui vous veut du bien
G_Savoureux
7

Critique de Harry, un ami qui vous veut du bien par G_Savoureux

Il y a dans "Harry, un ami qui vous veut du bien" une forme de décalage, de retenue, de distance qui participe à la froideur générale de ce film. Pourtant, rien ne nous est épargné pour mettre notre...

Lire la critique

il y a 11 ans

9 j'aime

Smoke
G_Savoureux
10
Smoke

Pas de fumée sans feu

La "légende" (ou le dossier de presse) dit que Wayne Wang aurait adoré le conte de Noël que Paul Auster avait écrit sur commande du New York Times, et qu'il lui aurait du coup demandé d'écrire un...

Lire la critique

il y a 11 ans

42 j'aime

5

Avatar
G_Savoureux
2
Avatar

Tiens, moi aussi j'ai un avis sur ce film

En l'occurence, c'est un avis négatif. Non, je n'ai pas aimé ce film (ça vous surprend, non, j'avais pourtant mis 2 étoiles !). Je n'ai pas vraiment envie de rentrer dans le détail, mais... Oh, si,...

Lire la critique

il y a 11 ans

32 j'aime

9

La Tour au-delà des nuages
G_Savoureux
5

Un film aérien qui ne décolle pas.

Comme souvent dans les longs métrages japonais, la simplicité apparente de l'histoire cache en réalité un nombre de niveaux de lecture bien plus intéressant. Oui, mais voilà. Si on peut facilement...

Lire la critique

il y a 11 ans

31 j'aime

2