Affiche Harvey Milk

Critiques de Harvey Milk

Film de (2009)

La vérité d'un homme

Je l'attendais, je l'ai vu : non seulement je n'ai pas été déçue, mais j'en suis sortie émue, interpellée, admirative quant à la réussite d'une biographie partielle tout à fait originale, tournée à la façon d'un documentaire, où les images d'archives, subtilement insérées, confèrent au film une intensité particulière. Harvey Bernard Milk né le 22 mai 1930 à... Lire l'avis à propos de Harvey Milk

134 65
Avatar Aurea
8
Aurea ·

Biopic et pique et colegram (Nom de code Framboise, phase 4)

Étrangement, il ne passe pas bien loin du 6 et/ou de ma liste "Film survendu, panda déçu". On m'en avait dit tellement de bien, une fois encore ça n'a pas forcément rendu service au film. Je ne peux me défendre de cette impression que je lui offre le bénéfice du doute en raison du sujet, par une espèce de bien-pensance de mauvais aloi. Nous verrons dans quelques jours si je lui retire un petit... Lire l'avis à propos de Harvey Milk

10 1
Avatar SeigneurAo
7
SeigneurAo ·

Critique de Harvey Milk par L'Homme Qui Lit

Je suis un peu embêté, parce que j'hésitais entre neuf et dix étoiles pour ce film, et que faire un choix définitif était une étape difficile dans la rédaction de cet article. Finalement et parce que, a posteriori, j'aurai eu des regrets, Harvey remporte ses neuf étoiles. Sans honte. Pour ceux qui ne voient en Harvey Milk -le film- qu'un simple "film de pédé", qu'ils évitent d'aller voir le... Lire la critique de Harvey Milk

12 3
Avatar L'Homme Qui Lit
9
L'Homme Qui Lit ·

Biopic bien Sant-ie

Encore un biopic, genre ultra représenté de ces dernières années, souvent synonyme de sésame pour l'Oscar du meilleur acteur. Ce n'est pas Marion Cotillard, Julia Roberts, Nicole Kidman, Charlize Theron, Jamie Foxx, Philip Seymour Hoffman, Cate Blanchett, Reese Whiterspoon, Forrest Whitaker, Helen Mirren et ici Sean Penn qui diront le contraire. Et oui, cette liste faramineuse d'acteurs... Lire l'avis à propos de Harvey Milk

9
Avatar Lopocomar
8
Lopocomar ·

La cage et le placard

Les Américains aiment se raconter, savent en tous cas -et acceptent de- se confronter à leur histoire, à leurs failles. Pardon pour la rengaine, mais combien de films, percutants et tôt montés sur la guerre du Vietnam, en regard de notre mince filmographie sur la guerre d'Algérie.. Combien -déjà- de films sur les conflits en Irak, quand nous en sommes toujours à chercher une grande œuvre sur... Lire la critique de Harvey Milk

8 3
Avatar coupigny
8
coupigny ·

Téléfilm à Oscars : pour une redéfinition de la cécité artistique

Une quinzaine années que Van Sant était sur ce projet ; et il en fait un téléfilm à Oscars niaiseux à souhait. Harvey Milk a été le premier superviseur (équivalent de conseiller municipal) ouvertement gay des Etats-Unis (années 1970). C'était aussi un activiste et son assassinat (doublé de celui du maire de San Francisco) puis la clémence en faveur de son meurtrier en ont fait un martyr... Lire la critique de Harvey Milk

7
Avatar Zogarok
4
Zogarok ·

Homo politicus

Les premières images du film, compilation accablante d’archives en noir et blanc, montrent ce qui, et même encore aujourd’hui (la Proposition 8, Christian Vanneste, les gay prides réprimées en Pologne ou à Moscou, les outings sauvages dans plusieurs pays d’Afrique, le procès des "52" en Égypte, le calvaire de Matthew Shepard…), prévalait à l’égard de l’homosexualité : amalgames douteux,... Lire l'avis à propos de Harvey Milk

4 1
Avatar mymp
7
mymp ·

Critique de Harvey Milk par Caine78

Certains pourront toujours s'offusquer du grand classicisme adopté par Van Sant dans sa mise en scène : reste que rarement un film a su nous émouvoir autant qu'"Harvey Milk" ces dernières années. Sachant se faire aussi poignant que drôle parfois, l'oeuvre sait ainsi d'entrée nous plonger dans un milieu ô combien chaleureux, sachant immédiatement gagner notre sympathie. Mais ne croyez en rien... Lire l'avis à propos de Harvey Milk

1
Avatar Caine78
8
Caine78 ·

Le biopic de la décennie

Pourquoi ce biopic sur Harvey Milk, premier homme politique américain ouvertement gay à être élu à des fonctions officielles dans une Amérique des années 70, pleine de préjugés ? Pourquoi Gus Van Sant s'intéresse-t-il au destin tragique de cet homme alors que depuis 2002 et Gerry, le cinéaste originaire du Kentucky ne s'intéressait qu'à l'adolescence, signant une série d'oeuvres méditatives et... Lire l'avis à propos de Harvey Milk

3
Avatar Kelemvor
8
Kelemvor ·

Critique de Harvey Milk par l'homme grenouille

Ceux qui le connaissent savent que Gus Van Sant est de ces réalisateurs à plusieurs facettes. D’un côté on a déjà connu le Gus Van Sant introspectif d’"Elephant" ou autre "Last Days". De l’autre côté il y a le Gus Van Sant beaucoup plus conventionnel des "A la rencontre de Forrester" et "Will Hunting". "Harvey Milk" a l’avantage de ne pas souffrir d’ambiguïté : c’est au second Van Sant auquel... Lire la critique de Harvey Milk

2 2
Avatar l'homme grenouille
5
l'homme grenouille ·