Affiche Hasta la vista

Critiques de Hasta la vista

Film de (2011)

Critique de Hasta la vista par Patrick Braganti

Le sujet de Hasta la vista laissait craindre le pire. Trois jeunes handicapés décident d'organiser un voyage en Espagne, dans un bordel spécialisé dans les relations avec des infirmes, lieu où ils comptent bien perdre leur pucelage. Road-movie singulier et buissonnier, le film de Geoffrey Enthoven parvient à peu près à déjouer tous les pièges dans lesquels il risquait fort de s'abimer. Loin du... Lire l'avis à propos de Hasta la vista

7 2
Avatar Patrick Braganti
7
Patrick Braganti ·

Critique de Hasta la vista par Pom_Pom_Galli

Le pitch, trois handicapés qui vont se dépuceler dans un bordel en Espagne présageait le meilleur. Malheureusement, ce que je pensais être une comédie sociale grinçante entre réalisme à la strip-tease et humour belge, n'est en fait qu'un banal road movie aux ficelles tellement grosses que l'on en devine la fin au bout de quelques minutes. Le film n'est pas pour autant mauvais, mais j'ai été déçu... Lire l'avis à propos de Hasta la vista

4
Avatar Pom_Pom_Galli
6
Pom_Pom_Galli ·

Je veux baiser !

Il est difficile de toucher au monde des personnes différentes, par leur handicap, sans tomber dans une forme de tragédie facile ou de misérabilisme. Avec Hasta la vista, Geoffrey Enthoven évoque la sexualité des personnes handicapées. Le cinéaste s'en sort plutôt bien même si son oeuvre manque parfois de légèreté et n'évite pas une certaine facilité. En effet, on notera quand même quelques... Lire la critique de Hasta la vista

4
Avatar batman1985
7
batman1985 ·

Critique de Hasta la vista par Kwack

Film sorti la même année qu'Intouchables et qui aborde le thème du handicap, je ne comprend pas pourquoi on en a pas plus entendu parler… Quand Intouchables n'arrivait qu'à me provoquer un demi-sourire et peu d'émotion, Hasta la Vista lui varie et marie tellement bien les tons qu'il a réussi à plusieurs reprises à me faire passer du rire franc à la gorge nouée et à la larme. Lire la critique de Hasta la vista

5
Avatar Kwack
8
Kwack ·

Handy-porn

Un film touchant sur un sujet délicat et casse gueule : la sexualité de jeunes handicapés (deux en fauteuils roulants et un mal voyant). Une totale réussite, la preuve en est : j'ai tenu jusqu'au bout de la version flamande sous titrée ! Au delà de la thématique sur la sexualité, le film m'as pris aux tripes en ce qui concerne la volonté de ce "wolfpack" de vouloir sortir de son... Lire la critique de Hasta la vista

3
Avatar Custom51
8
Custom51 ·

Une très belle surprise.

Si Intouchables m'avait touché, Hasta La Vista m'a complètement bouleversé, emporté. Le genre de film qui vous trotte dans la tête longtemps après son visionnage. Un road-trip scintillant qui vous fait passer par toutes les émotions possibles : on est gêné, on rit, on pleure, on a peur. L'histoire de trois handicapés qui décident enfin de profiter de la vie. L'un est presque aveugle, l'autre... Lire l'avis à propos de Hasta la vista

3
Avatar badgone88
8
badgone88 ·

Pas de bras, pas de chocolats, une fois

Remarqué pour son premier film, Happy together, il y a déjà cinq ans, Geoffrey Enthoven confirme le bon mois du cinéma belge, après l'excellent Bullhead, dans cette comédie à la sauce Intouchables Supergraves. On pouvait s'attendre à une comédie potache, dans la lignée des films de l'américain Judd Appatow, il n'en est rien ici. Le sujet du handicap, abordé avec le plus de légèreté possible, ne... Lire l'avis à propos de Hasta la vista

3
Avatar Hyunkel
7
Hyunkel ·

Critique de Hasta la vista par Ygor Parizel

Il y a quelque chose d'un feel-good movie dans ce film belge, entre rire et tragique. L'histoire racontée est pleine d'humanité, de tendresse et donne à penser sur ce que c'est d'être invalide, le rapport à la sexualité des handicapés et les tabous que cela engendrent. Les images sont lechées, les dialogues plutôt bien écrits mais le mieux ce sont les prestations des comédiens qui sont... Lire la critique de Hasta la vista

2 2
Avatar Ygor Parizel
9
Ygor Parizel ·

Rien de graveleux, encore moins irrespectueux, simplement drôle et humain

On imaginait le pire de la part de Hasta la vista (2011), comédie dramatique mettant en scène deux paralytiques et un aveugle, trois jeunes adultes en quête de sexe et qui décident de se rendre en Espagne où un bordel accepte les personnes à mobilité réduite. Mais il faut bien reconnaître que Geoffrey Enthoven nous étonne et nous bluffe, être parvenu à avoir combiné à la fois un road-movie... Lire l'avis à propos de Hasta la vista

2
Avatar RENGER
6
RENGER ·

Handicapé mon cul !

Il faut dire ce qui est : rares sont les films qui traitent de sujets tabous. Là c'est la sexualité des handicapés. Ils sont handicapés mais pas des fesses ni d'ailleurs. Et ça limite il ne faut pas le dire, pas en parler, même au sein de la famille. Pour le coup le film est intéressant à voir sous cet angle : qui pour soulager l'humanité souffrante ? Les femmes bien sûr. Je ne suis pas... Lire la critique de Hasta la vista

Avatar Xot66
8
Xot66 ·