Hasta Luego

Avis sur Hasta la vista

Avatar Saoirse
Critique publiée par le (modifiée le )

2011 et 2012 furent les saisons des films sur les handicapés dites-moi. "Hasta La Vista" est sorti avant de "Rouille et d'os" et après "Intouchables". Son succés dans les salles a été porté par cette vague de film que l'on nomme "feel good". En même temps prendre un sujet qui marche en ce moment ,comme les handicapés, et l'associer à un "Road movie". Cela ne pouvait que marcher. Car l'idée de voir le parcours initiatique de trois désavantagés, c'est alléchant. Il faut le dire, on est des voyeurs, on aime bien voir des handicapés galérer. Un black et un tétraplégiques ne nous ont pas suffis donc on se rabat sur une Comédie dramatique Belge. Et mon dieu que ça fait quand même bien.

Donc on suit l'organisation, le départ et la traversée du voyage initiatiques de trois copains qui ont tous une chose en commun et un handicap en commun. Ils ont un handicap et ils sont puceaux. Ils font donc route vers l’Espagne pour aller dans un bordel spécialisé dans les invalides. Pendant ce voyage, ils vont vivre pleins d'épreuves qui vont leurs ouvrir les yeux et les rapprocher et bla bla bla. C'est un "Road Movie" donc on a les codes habituels de ce genre et ce n'est pas le plus intéressant.
Le plus intéressant est, pour moi, les personnages. Des personnalités qui sortent des clichés habituels d'handicapés triste, morose et inadaptés qu'on peut nous servir. Et cela fait un bien fou!!!!
On a donc:
- Philip, le tétraplégiques, oui il en faut bien un. C'est le leader un peu grande gueule, orgueilleux et colérique. Il nous est présenté comme fils unique d'une famille qui se plie à ses ordres. Une personne qui assume difficilement d'être paralysé, qu'il en est insolent. Il pense quand étant handicapé, il peut tout se permettre. C'est un personnage avec un bon fond, qui à des valeurs, mais des valeurs mal appropriées à la situation. Philip est un égoïste. Il ne veut qu'une chose baiser avec ses amis.

- Lars est le beau gosse de la bande qui vit mal d'être encore vierge. Lars est en chaise roulante car il a un cancer très virulent. Il ne peut pas faire le voyage à cause de sa maladie mais poussé par ses amis, il s'enfuit de chez lui pour faire le voyage jusqu'en Espagne. Il est l’aîné d'une famille de 2 enfants. Il profite beaucoup de son handicap pour ne pas faire les corvées de la maison, ce qui énerve beaucoup sa petite sœur. C'est un jeune garçon avec pleins de rêves et d'espoir car il risque de mourir à tout moment.

- Jozef est malvoyant, presque aveugle. C'est le plus calme du trio. C'est aussi le personnage qui vit le mieux d'être handicapé. Un gros nounours tendre, patient et à l'écoute. Il sert la plupart du temps de tampon entre les colères de Philip et le reste du groupe. Je trouve que c'est le personnage le plus attachant.

- Claude l’infirmière qui décide d'amener les trois hommes au bordel. C'est un personnage à l'allure crasseux et peu ragoutant qui dégage une vraie gentillesse. C'est une Belge Wallonne qui encaisse toutes les moqueries de Philip qui s'exprime en Flamand. C'est un personnage qui comprend la motivation de ses trois jeunes hommes et qui est tout à fait d'accord de les amener aux putes.

Pour incarner ces personnages, on nous propose des acteurs inconnus au bataillon (pour moi) qui frôlent l'excellence dans leurs jeux d'acteurs et des émotions qui arrivent à nous faire partager.
Le film nous propose des clichés, comme la fille espagnol qui flash sur Lars avant d'aller aux putes, qu'il détruit habillement juste pour nous surprendre.

Et le vrai atout du film c'est d'avoir eu les "Cojones" de nous proposer ce thème là. Les handicaps de nos héros sont totalement secondaires, ce qu'ils veulent c'est avoir des relations sexuelles, le voyage n'est pas que initiatique dans le sens où "Youhou , on est des potes qui font un voyage pour s'amuser et resserrer nos liens". Non, C'est quand même des mecs qui traversent trois pays pour aller aux putes. Un sujet qu'aucun film (à ma connaissances) n'avait abordé aussi crûment. Là on aborde la sexualité des handicapés avec des scènes très bien tournées. Par exemple: la scène de la toilette de Philip par Claude, dans la rivière ( Cela sonne comme une scène de film porno...), est vraiment bien maîtrisée. Au début je pensais être gêné par ces scènes mais la réalisation a fait son boulot. Elle m'a accompagné a assumer ce que je voyais et cela n'est pas négligeable dans un film.
"Hasta La Vista" est un beau film émouvant qui n'a pas surfé sur la vague du moment mais il fait parti des films qui l'ont construite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1580 fois
9 apprécient

Saoirse a ajouté ce film à 3 listes Hasta la vista

  • Films
    Cover 1 Film, 1 Pays

    1 Film, 1 Pays

    Il existe 197 états (reconnus par L'ONU) dans le monde. Mon objectif: Lister un film par Nationalité. C'est le pays d'origine du...

  • Films
    Cover J'ai mis un cœur vert.

    J'ai mis un cœur vert.

    Oui, oui, oui. Je suis au courant qu'il existe une partie "Recommandés" sur Senscritique. Mais rare sont ceux qu'ils ont déjà...

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de 2012

    Les meilleurs films de 2012

    Avec : Amour, Bullhead, Sugar Man, Moonrise Kingdom,

Autres actions de Saoirse Hasta la vista