Le Crépuscule des Dieux.

Avis sur Heat

Avatar DjeeVanCleef
Critique publiée par le

Résumer ça à une fusillade, certes impressionnante, ou à un affrontement entre deux monstres sacrés du cinéma qui ne s'étaient jusqu'alors, croisés, que le temps de quelques fondus enchaînés dans "Le Parrain 2ème partie" c'est oublier tous ces liens qui se tissent, tous ces personnages qui se croisent ( c'est un film chorale en fait ), Mann prend tout son temps pour installer les protagonistes et les enjeux et, quand la violence débarque, elle est esthétique, clinique, soudaine, frontale.

Al Pacino, animal possédé par sa quête, habité d'une fureur qui parfois, s'échappe dans des hurlements soupapes ; Robert De Niro, méthodique froid et discipliné, tendu vers son but et n'oubliant personne sur sa route - deux faces de la même pièce tant ces deux là semblent sortir du même moule - ; Val Kilmer et sa coupe de cheveux qui, déjà, à l'époque, déconcertait ; petite Natalie Portman , Tom Sizemore, Danny Trejo, Jon Voight ( Mentor impassible ), Ashley Judd ( femme de gangster qui n'en peut plus, pile) , Amy Brenneman ( femme de gangster qui n'aura pas le temps de l'être, face), Tom Noonan ( Red Dragon Forever ), Henry Rollins ( inaugurant ici son rôle de gros bras qu'il déclinera inlassablement ), William Fichtner... un casting de dingue.
Photo de Spinotti, précise, lumineuse, sublimant la fièvreuse L.A.

Un Thriller maîtrisé, captivant de bout en bout, aux scènes d'action percutantes et au duel final magistral.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4180 fois
155 apprécient · 2 n'apprécient pas

DjeeVanCleef a ajouté ce film à 15 listes Heat

Autres actions de DjeeVanCleef Heat