Lunettes de soleil recommandées

Avis sur Hell

Avatar filmdeouf
Critique publiée par le

Y en a pas des masses, des films post-apo allemand. Enfin, à peu près autant qu'en France, quoi. Celui-là se paye en plus le luxe d'être réussi.

Cette fois c'est bien le réchauffement climatique qui a tout détruit. Vaut mieux pas faire bronzette trop longtemps sous peine de s'assécher (d'où le titre "Hell", « clair » ou « lumineux » en allemand). De son relatif manque de moyens financiers, le film a également réussi à faire un atout : ce soleil tellement puissant que tout devient d'un sépia étouffant n'a en effet pas dû être trop coûteux, mais fait que le film se démarque d'une belle façon.

Second bon point, le scénario : même s'il n'est pas d'une originalité révolutionnaire, les dialogues sont bien écrits et les protagonistes Hannah Herzsprung et Stipe Erceg (on avait vu la première dans La Bande à Baader et le deuxième dans l'excellent The Edukators) sont impeccables de sincérité et arrive sans mal à nous communiquer leur anxiété latente. Les maraudeurs ne sont en effet jamais loin, pour vous piquer de la flotte, de l'essence ou vous bouffer.

Mais c'est dans la deuxième partie du film que se noue une intrigue intéressante.

Le thème du matriarcat, incarné à merveille par la patronne Elizabeth (Angela Winkler, vu dans Benny's Video d'Haneke ou dernièrement aperçue dans Sils Maria) est assez inattendu et ménage un bon effet de surprise.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 686 fois
2 apprécient

filmdeouf a ajouté ce film à 5 listes Hell

Autres actions de filmdeouf Hell