"C'est l'histoire d'un triangle"

Avis sur Hellphone

Avatar littleblackman
Critique publiée par le

Hellphone part sur une idée sympa qui est la possession démoniaque d'un téléphone, une sorte de Christine du XXIème siècle.

Et c'est bien dans cette veine que démarre cette histoire. A l'instar d'Arnie dans les années 80, Sid a besoin d'un téléphone pour vivre, exister et draguer les filles (l'essentiel non ?) comme Arnie avait besoin de Christine pour vivre.

Et le film pourrait commencer comme le roman de King: "C'est l'histoire d'un triangle : Sid, Angie et, bien entendu, son téléphone portable. Mais son téléphone portable était là la première".
D'ailleurs vers la fin du film, Sid tente de régler le problème comme Denny avait régler celui de Christine en son temps.

Hellphone plonge alors Sid, d'abord séduit par sa beauté, dans un enfer destructeur dont il aura du mal à s'en sortir.

Donc de bonnes promesses pour un bon film d'horreur français.

Hélas n'est pas Carpenter qui veut, et malgré une idée forte, le film suit, malgré des scènes bien foutues et sanglantes (vers le fin du film), un parcours sans surprise que le réalisateur essaye de masquer avec du "style" et notamment:

- une image léchée "à la teen-movie US qui semble être le modèle"
- des plans incessants en plongée finissant par donner la nausée (c'est pour cacher qu'il n'a pas de décor ou quoi?)
- 1 ou 2 travelling compensés dont on se demande vraiment l'intérêt si ce n'est de dire "regarder comment je fais, ça pète non ?"
- des plans cassés et des grands angles pour faire.... ben je sais pas en fait, sûrement pour de la dynamique
- des décors "exotiques" qui font très US, comme le fast-food
- un Paris bobo au possible pour ne pas dire bourgeois voire WASP, quartier du Panthéon, c'est dire.....
- un plan très très kitsch on le héros marche sur un pont parisien avec derrière Notre Dame de Paris et un sale filtre dégradé orange...... pour le coup ça fait plus 70 que XXI.....

Au final je ne retiens pas grand chose de ce film.

Néanmoins il peut plaire à certains parce qu'on peut:

- trouver "fun" ses délires visuels (comme le travelling compensé.....)
- être en emphatie avec Sid (si, si, on peut, le perso est sympathique)
- fantasmer sur ce téléphone car nous aussi on connait 2/3 mecs qu'on flinguerait bien par pure vengeance sadique
- aimer l'hémoglobine et en redemander

Bref au final, si vous avez plus de certains âge, vous risquez de vous emmerder avec ces ados chiants qui ne vous parle pas du tout, sans compter une mise en scène très m'as-tu vu que vous connaissez déjà.
Pour les autres, si vous trouvez que Tueurs Nés, "il n'y a pas de quoi s'en relever la nuit", vous apprécierez ce teen french slasher ado qui a plein d'idées visuelles.

Choisissez votre camp ;-)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 664 fois
4 apprécient

Autres actions de littleblackman Hellphone