Rencontre du quatrième type

Avis sur Her

Avatar Alain_L
Critique publiée par le

"HER" est un film de Spike Jonze que je viens de mater en DVD, et je regrette d'avoir raté sa (récente) sortie au ciné mais ce film est un OVNI, oui, car il s'agit autant d'un film de science-fiction que d'une comédie romantique.

Théodore Twombly vit à Los Angeles. il sort d'une rupture douloureuse avec une jolie et charmante jeune femme.
("tu ne sais pas ce que c'est de perdre quelqu'un que tu aimes").
Dans une ville filmée science-fiction avec des très belles images des immeubles, des buildings, très propre, très nette, il fait l'acquisition d'un système d'exploitation, OS 1 (entité intuitive) qui a la particularité de s'adapter à l'interlocuteur.
dans la vie il écrit des lettres (d'amour souvent) pour des individus ou des couples en mal d'inspiration.

et c'est bien sûr là que le scénario est très malin et mérite parfaitement l'oscar du meilleur scénario : la "voix" qui répond au doux prénom de Samantha va dépasser les attentes les plus folles ;
il faut absolument voir le film en V.O. pour la voix de Scarlett (Johansson), très attachante;

"Hello, i'm here" sussure la douce voix et et tout s'enchaîne : une relation d'amitié qui devient très vite "ambiguë", avant de "dériver" vers une réelle histoire d'amour avec son lot d'émotions, d'incompréhensions, de jalousies, de menaces de rupture, de retrouvailles.
cette "Samantha" virtuelle prendra une part considérable dans sa vie quotidien, une place inenvisageable et inenvisagée.

Joaquin Phénix est très juste , sobre et émouvant. la mise en scène est maîtrisée, ça fait "jeu vidéo" , mais c'est très cohérent dans le contexte de l'histoire.

ce film nous parle avant tout de relations humaines au sein d'un couple , de la difficulté de communiquer, de vivre et de supporter les évolutions inhérentes à une relation amoureuse. les dialogues sont infiniment justes et renforcent l'émotion qui s'écoule en permanence.
comment une relation qui semble profonde peut évoluer et finir par se perdre dans l'incommunicabilité et l'incompréhension.

les images en flash-back du couple jadis formé par Catherine et Théo dégagent beaucoup de poésie et de nostalgie.

les canadiens d'Arcade Fire pose sur ces images travaillées leur musique envoûtante.

ce long métrage est très étonnant, original, émouvant et certainement un des meilleurs films de 2014.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 245 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alain_L Her