“Mother!”

Avis sur Hérédité

Avatar CineFiliK
Critique publiée par le

Annie vient de perdre sa mère, une femme mystérieuse. Elle l’aimait, certes, mais n’éprouve pas de chagrin, leur relation ayant toujours été complexe. Quand le souvenir de la vieille dame commence à la hanter, c’est l’équilibre déjà fragile de sa propre famille qui est menacé.

Pas de demi-mesure pour ce film qualifié par une certaine critique de déjà culte. La mise en place est lente et minutieuse. Ari Aster prend soin de montrer à tous qu’il sait tenir une caméra, multipliant les plans sophistiqués. Le bizarre s’immisce partout. Dans les murs blancs de cette épaisse maison isolée au milieu des bois. Dans les miniatures hyperréalistes que confectionne Annie pour exorciser ses traumatismes d’hier et d’aujourd’hui. Dans la laideur ambiante qui infecte jusqu’aux visages des enfants. Chaque son amplifié gêne et inquiète. Mais la peur jamais ne l’emporte. L’ennui guète et s’impose. Psychodrame intime, fantastique, sabbat se mélangent et se parasitent. Le grand final transforme les conflits familiaux en culte satanique. Devant la grandiloquence du spectacle, qui rappelle les étreintes maternelles de Darren Aronofsky, on hésite à rire. Ce n’est jamais bon signe pour un film d’horreur.

5/10
twitter.com/cinefilik
cinefilik.wordpress.com

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 170 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de CineFiliK Hérédité