Bientôt les bienheureux

Avis sur Heureux comme Lazzaro

Avatar CineSeries.com
Critique publiée par le

Dans Les Merveilles, Alice Rohrwacher s’imposait déjà comme un nom à cocher sur la carte d’un jeune cinéma européen (la réalisatrice italienne avait 32 ans pour Les Merveilles) aux inspirations diverses. Entre la fable mythologique et le film social, entre les cavernes platoniciennes où se tournait un concours de télévision visant à promouvoir un agriculteur local et les campagnes fantasmagoriques, où les dromadaires côtoyaient les poules, Alice Rohrwacher avait su trouver son style. Proche du cinéma d’Alessandro Comodin (Bientôt les jours heureux), filmé à la Super 16, Heureux comme Lazzaro s’inscrit dans la lignée de son précédent film, armé d’une ambition un peu plus importante.

Retrouvez l'intégralité de la critique sur CinéSérie.com

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 315 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de CineSeries.com Heureux comme Lazzaro