👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le vieil homme et le cheval, compagnon de près de 30 ans, destiné à finir ses jours dans les corridas. Un bel hymne à la Provence, à la Camargue, à l'amitié et à la liberté. Un road-movie buissonnier, bercé d'humanisme tranquille, au rythme d'une balade de George Brassens. D'autant plus émouvant que ce fut le dernier tour de piste de ce vieux cheval de Fernandel, mort un an après la sortie du film. S'il ne dirigea que 4 longs-métrages, Colpi obtint la Palme d'or à Cannes avec Une aussi longue absence en 1961. Il est bien oublié aujourd'hui.

6nezfil
6
Écrit par

il y a 3 ans

1 j'aime

2 commentaires

Heureux qui comme Ulysse...
Incertitudes
8

Critique de Heureux qui comme Ulysse... par Incertitudes

Lorsque Fernandel tourne ce film, il n'a plus tourné depuis deux ans. Il se dit marqué par le décès de son copain Bourvil. Vous l'avez deviné, on n'est pas ici dans la grosse comédie. Le comique...

Lire la critique

il y a 7 ans

10 j'aime

3

Heureux qui comme Ulysse...
EIA
7

Critique de Heureux qui comme Ulysse... par EIA

Je mets un sept parce qu'objectivement le film n'est pas ce qu'on peut appeler "un grand film". Mais c'est ma première émotion cinématographique. Fernandel est touchant, tout à fait touchant. Un film...

Lire la critique

il y a 9 ans

6 j'aime

1

Heureux qui comme Ulysse...
Boubakar
7

Le dernier voyage.

Un vieil ouvrier travaillant dans une ferme est sommé par son patron de convoyer un cheval gris de 28 ans, nommé Ulysse, vers les arènes d'Arles où il servir comme picador durant une corrida. Il part...

Lire la critique

il y a 12 mois

5 j'aime

The Power of the Dog
6nezfil
8

Du genre masculin

Enfin un nouveau film de Jane Campion, 12 ans après Bright Star ! La puissance et la subtilité de la réalisatrice néo-zélandaise ne se sont manifestement pas affadies avec Le pouvoir du chien, un...

Lire la critique

il y a 8 mois

61 j'aime

12

Mon inconnue
6nezfil
7
Mon inconnue

Relativité restreinte

Et si on supprimait les bandes-annonces des salles de cinéma ? Celle de Mon inconnue, outre le fait qu'elle dévoile copieusement tous les tenants et presque les aboutissants du film, en accentue la...

Lire la critique

il y a 3 ans

55 j'aime

9

Drunk
6nezfil
8
Drunk

Mélan(al)colique

Le problème de Thomas Vinterberg est d'avoir atteint un niveau très élevé dès son deuxième long-métrage, Festen, sans être capable de réitérer pareille performance par la suite, malgré quelques...

Lire la critique

il y a plus d’un an

51 j'aime