Affiche High Art

Critiques de High Art

Film de (1999)

Antofisherb in Deauville Vol 6 : Coup de foudre à Deauville (sans Hugh Grant)

Il y a des films comme ça, qui vous inspirent instantanément sans que vous ne sachiez trop pourquoi. Des films-muses, parfois très banals mais uniques pour vous, dont vous tombez amoureux un peu comme d’une femme ou d’un homme en quelques sortes. Vous êtes irrémédiablement attiré par un plan, une image, une musique, un acteur ou une actrice, ou encore un élément de scénario, et souvent tout... Lire l'avis à propos de High Art

6 1
Avatar Antofisherb
9
Antofisherb ·

Critique de High Art par draz1980

"Malgré la récente promotion qu'elle vient d'obtenir dans le prestigieux magazine de photo "Frame", ou elle travaille, Syd reste préposée aux cafés. Elle vit confortablement et depuis longtemps avec son ami James. Une fuite au plafond de la salle de bains va l'amener a rencontrer sa voisine du dessus, l'insaisissable Lucy Berliner, célébré photographe qui a décroche depuis dix ans et qui va lui... Lire l'avis à propos de High Art

8 2
Avatar draz1980
9
draz1980 ·

Film planant, atmosphère pesante : la poudre blanche traverse l'écran

Après les dernières minutes je suis longtemps restée bloquée dans le film, toutes les sensations de la journée se sont mélangées et ont formé un magma confus. Le titre est fort : art puissant, noble, brillant... Ce qui importe est de laissé une trace, que ce soit le spectateur ou les personnages, nous sommes tous écrasés par le lent défilé défilé des sons, des images et des regards. C'est en... Lire l'avis à propos de High Art

3
Avatar seignolyne
9
seignolyne ·

Critique de High Art par Karine Laine

Ce film inspiré par la vie de Nan Goldin et réalisé par Lisa Cholondenko est plutôt subversif et est interdit aux moins de 12 ans. Il a obtenu le prix du jury au festival de Deauville, ce qui m'a poussé à le regarder mais malgré la qualité de l'interprétation des personnages, je n'ai pas adhéré à l'ambiance que je trouve un peu trop "trash". L'histoire démarre par le rencontre entre 2 voisines.... Lire la critique de High Art

3
Avatar Karine Laine
6
Karine Laine ·

D'un ennui mortel.

Dans le genre creux, y'a pas mieux. Le monde de la photographie, de l'art, de l'édition est réduit au dédain. L'homosexualité n'est pas à proprement dit exploité. Le petit ami du personnage principal aurait très bien pu ne pas jouer dans ce film, il n'aurait rien changé au scénario. Des scènes longues, longues, longuuuues de défonce ou les gens "pa r l e nt comme ç a ..." tout dou-ce-ment. (Et... Lire l'avis à propos de High Art

2
Avatar SandraVonKeller
3
SandraVonKeller ·

Tout pour être un bon film

Voici une critique éminemment subjective... Dans High Art tout est réuni pour faire un très bon film : scénario intelligent, photographie, personnages, jeu des acteurs. Mais il y a quelque chose de tellement pourri dans le milieu artistique décrit que je n'ai pas pu me laisser aller. L'omniprésence de la drogue, la bataille des égos (ou leur chute), la recherche de la célébrité (ou sa fuite)... Lire l'avis à propos de High Art

Avatar Tibidabo
6
Tibidabo ·

Un film qu'on peut rater.

Bien qu'il fasse parti des tout premier film du genre que j'ai pu voir, ce n'est pas un coup de coeur que j'ai eu pour ce film, surement dut au fait que je n'arrive à obtenir aucune sympathie pour les actrices, le milieu dans lequel évolue la photographe est nauséabond, drogue et délire de bourgeois, franchement, je la hais. Du coup c'est tout le film qui passe avec. En essayant de prendre du... Lire la critique de High Art

Avatar Syilune
5
Syilune ·

Pas beau

Pas réaliste ni romanesque. Alors c'est quoi ce film : rien. Nada. Que dalle. A la rigueur ça peut passer le temps quand on ne parvient pas à dormir. Peut également faire office de laxatif. Lire l'avis à propos de High Art

Avatar Margot_G
2
Margot_G ·

Joli vide

C'est assez simple en somme : le sujet de High Art (c'est-à-dire l'art, c'est à-dire le cheminement d'une relation amoureuse lesbienne, c'est-à-dire la marginalité d'un monde engouffré dans sa propre perdition, dans ses propres choix, vains ou libérateurs), n'est nullement constitué d'une forme, d'une mise en scène, d'une manière de faire, à la hauteur de son sujet. Choisir entre la... Lire la critique de High Art

1 2
Avatar Lunette
7
Lunette ·

Critique de High Art par Broyax

Une sorte de satire mais totalement involontaire et à l'insu de son ignorance du monde des peigne-culs de la photo "artistique". Une sorte de milieu interlope où sévissent à la fois des adultes-enfants gâtés défoncés à nombre de substances suspectes, des cons finis et des ahuris pique-assiette qui se prennent pour des "artistes", également défoncés à toutes sortes de produits. Il est... Lire la critique de High Art

1
Avatar Broyax
2
Broyax ·