Affiche High Flying Bird

Critiques de High Flying Bird

Film de (2019)

  • 1
  • 2

Le casse du siècle

En pleine renaissance artistique après la soit-disant retraite qu’il était censé prendre en 2013, Steven Soderbergh essaye film après film de pousser plus loin les limites de son cinéma mais aussi du médium en lui-même. Après un passionnant Unsane (ou Paranoïa de son titre français) où il utilisait brillamment l’Iphone 8 et son cadre restreint pour mettre en image l’enfermement et le... Lire la critique de High Flying Bird

6
Avatar Flaw 70
8
Flaw 70 ·

Panier manqué pour Soderbergh

Comme pour son précédent film Paranoia, Soderbergh a effectué les prises de vue avec un Iphone 7. Ce procédé novateur dans l’histoire du cinéma avait une certaine légitimité dans son précédent film car il donnait un véritable relief au propos, ce qui n’est pas le cas dans High flying bird. Hormis quelques plans sympas qui soulignent bien la psyché des personnages ou mettent en valeur... Lire la critique de High Flying Bird

6
Avatar Le Ciné du Projo
5
Le Ciné du Projo ·

Un dunk en pleine tête du système

Comme Steven Soderbergh n'est toujours pas décidé à arrêter de faire joujou avec son IPhone 7, on pouvait légitimement se demander ce que pouvait apporter un tel outil comme plus-value cinématographique dans un film s'intéressant au milieu du basket là où, au contraire, le procédé paraissait se justifier dans "Paranoïa" afin de traduire visuellement l'instabilité mentale de son héroïne. Dès... Lire la critique de High Flying Bird

8
Avatar Red Arrow
8
Red Arrow ·

Soderbergh Lucky

Je ne savais pas que Soderbergh avait cédé aux sirènes de Netflix et suis toujours aussi surpris qu'il tourne toujours autant malgré sa retraite anticipée et franchement je vais me répéter, mais ses films n'ont jamais été aussi bon que depuis qu'il veut arrêter le cinéma. Alors évacuons tout de suite un aspect, oui c'est tourné à l'iphone, oui c'est un grand angle, oui c'est dégueu...... Lire l'avis à propos de High Flying Bird

8 2
Avatar Moizi
7
Moizi ·

Lock-out, vraiment out...

Pour un retraité, on peut dire que Steven Soderbergh ne chôme pas ; The Knick dont il a réalisé, monté et éclairé tous les épisodes, a produit plusieurs séries et films, il est revenu au cinéma avec Logan Lucky ainsi que Paranoia, loin des grands studios, et enfin High Flying Bird, acheté par Netflix avant la sortie en 2019 de The Laundromat. Mais revenons à High Flying Bird, dont la... Lire l'avis à propos de High Flying Bird

3
Avatar Boubakar
3
Boubakar ·

Qu'est-ce que c'était que ce truc

Un autre film tourné sur iPhone pour Soderbergh, mais cette fois on s'attaque au monde du Basket. Moi je me dis que c'est très bien, c'est séduisant de découvrir un milieu en s'attaquant non pas aux gens qui le représentent le plus aux yeux du grand public (à savoir les joueurs de basket) mais plutôt du côté des coulisses. Seulement, je l'assume, je n'ai pas compris grand chose à ce... Lire la critique de High Flying Bird

Avatar Guillaume L.
5
Guillaume L. ·

Critique de High Flying Bird par Ygor Parizel

Avec ce film Steven Soderbergh s'incruste dans le monde du basket-ball américain (plus précisément la NBA) mais pas du côté des parquets et des vestiaires, mais de celui des bureaux et des agences dans les immeubles. Le scénario nous embarque dans le business de la NBA, la description est à charge comme on s'en doutait, cet univers est pour les requins et les financiers avec le fric qui est... Lire la critique de High Flying Bird

Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·

C'est ce qui s'appelle reprendre le ballon pour dunker

Intéressant. J'aime ce nouveau Soderbergh, plus discret, plus loin des studios. Bon, l'intrigue n'est pas parfaite ; si le bougre semble savoir de quoi il parle, il ne parvient pas à rendre le contenu intelligible pour les néophytes, et ainsi il est parfois difficile de comprendre les transactions, le rôle de l'un ou de l'autre. De plus, on pourra reprocher le côté twist de fin genre... Lire la critique de High Flying Bird

Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·

High Flying Bird !

Avant de le voir débarquer sur Netflix, je ne savais même pas que Steven Soderbergh tournait un nouveau film. A l'Iphone qui plus est... Et si le rendu de son Paranoïa ne m'avait pas beaucoup inspiré, cela rend bien mieux ici. Dans ce film qui prend place dans le milieu de la NBA et qui demande donc un minimum de connaissance pour être totalement compris et appréhendé. Ce qui les rend... Lire la critique de High Flying Bird

1
Avatar David Rumeaux
6
David Rumeaux ·

Critique de High Flying Bird par Kroakkroqgar

Filmés en quelques semaines avec un iPhone, montés en quelques heures et probablement écrit en quelques minutes, Steven Soderbergh ne feint même pas de s'investir pour 'High Flying Bird'. Le rythme est lamentable, la narration manque de clarté et les dialogues inintéressants semblent combler le vacuité d'un film ne durant pourtant qu'une heure et demie. Les témoignages face caméra de... Lire l'avis à propos de High Flying Bird

Avatar Kroakkroqgar
4
Kroakkroqgar ·
  • 1
  • 2