Affiche High-Rise

Critiques de High-Rise

Film de (2016)

Ineption

Il y a plusieurs types de bandes annonces. Celle, scolaire, qui vous propose le pitch le plus efficace en vous synthétisant l’intrigue et ses éléments perturbateurs ; celle, plus lacunaire, qui se contente de mettre en place une atmosphère en dévoilant par un montage elliptique des fragments surprenants : décors, agissements hors-norme, musique. De cette dernière surgit souvent le désir d’en... Lire la critique de High-Rise

64 9
Avatar Sergent Pepper
4
Sergent Pepper ·

The harder they fall

Ben Wheatley. On commence à le connaître, le lascar. Un expert dans l'art de la provocation à des niveaux divers, thématique, esthétique, horrifique. Pour donner quelques éléments de contexte afin de mieux délimiter mon appréciation du présent High-Rise, il y a (presque) toujours eu chez lui un brin de folie ou un bout de culot me permettant d'en... Lire l'avis à propos de High-Rise

46 20
Avatar Morrinson
4
Morrinson ·

Snowpiercer prend de la hauteur

Adapté du roman éponyme de l'écrivain britannique J. G. Ballard sorti dans les années 70, High Rise est une histoire qui a tout pour plaire aujourd'hui. Sorte de dystopie en huis-clos, les spectateurs vont assister à l’effondrement des codes sociaux et moraux au sein d’une gigantesque tour de béton au pied de laquelle des dizaines de voitures attendent patiemment... Lire l'avis à propos de High-Rise

40
Avatar Vincent_Ruozzi
7
Vincent_Ruozzi ·

High-Rise : l’enlisement de la dystopie ?

Malgré des retours assez moyens dans l’ensemble (Ben Weatley semble être un gaillard assez peu apprécié) j’attendais avec une certaine impatience High-Rise, principalement parce qu’on manque affreusement de dystopie ambitieuse dans le cinéma actuel. Les derniers qui me reviennent en tête ? The Lobster, Mad Max, Snowpiercer... Lire la critique de High-Rise

24 2
Avatar Antofisherb
6
Antofisherb ·

Révolution sous Xanax

Les œuvres de J.G. Ballard sont toujours fascinantes à transposer au cinéma, surtout lorsqu’elles sont remises entre de bonnes mains. Et quand la satire sociale de l’écrivain « I.G.H » se voit redynamiser par l’excentrique Ben Wheatley, on se dit qu’il y a matière à engendrer quelque chose de possiblement passionnant. Sauf que le résultat escompté ne répond pas aux attentes notamment... Lire l'avis à propos de High-Rise

36
Avatar Velvetman
4
Velvetman ·

Can't you hear me S. O. S. (Portishead style)

Il m'a fallu un moment pour accoucher une appréciation positive ou négative de High-Rise. La réalisation de Ben Wheatley, aux plans trébuchants, semond le spectateur dans un dédale au décorum froid, savamment éclairé dans un clair obscur angoissant, où un microcosme britannique - volontairement enfermé dans une tour aux aspirations utopistes - perd peu à peu sa bienséance pour céder... Lire l'avis à propos de High-Rise

25 9
Avatar Hypérion
6
Hypérion ·

Ascenseur social

Ben Wheatley est le fils prodige du cinéma britannique, qui s'est très vite imposé comme un petit génie à suivre de près après son deuxième film , le brillant Kill List. Depuis, il tente de trouver sa voie dans un cinéma retors et subversif essayant un peu trop de réitérer le succès de son film culte, en exploitant les mêmes artifices, mais en vain. Son cinéma tourne un peu en rond avec ses... Lire la critique de High-Rise

13 2
Avatar Flaw 70
8
Flaw 70 ·

High-Rise (no spoil) - High expectations

Film vu une fois lors de la cinexpérience #16. Voici un film qui démarre avec du très très lourd. Tom Hiddleston, avec de la barbe, dans une situation post-apo dans une tour ("a high-rise"), en mode, "aaah, la vie est cool depuis qu'il y a moins de monde ici". Non mais si vous commencez à mater un film avec un meilleur début, appelez-moi, je débarque chez... Lire la critique de High-Rise

12
Avatar Léonard_Lylye
5
Léonard_Lylye ·

Montée aux enfers

En voilà une allégorie relativement subtile de notre société, condensée de façon linéaire, mettant à plat la verticalité de la lutte des classes. La succession de pièces et saynettes nous entraîne dans une frénésie et un chaos grandissant, strate après strate, suivant la lente progression des petites gens qui se mêlent aux puissants, d'abord sans but apparent puis, chemin faisant, l'on se... Lire l'avis à propos de High-Rise

9 4
Avatar SeigneurAo
3
SeigneurAo ·

I'm eating dog, lol #HighRise #TomHiddletonNaked #BestPartyEver

[Pour ceux qui voudraient accéder directement à ma critique du film, je vous invite à passer outre l'énorme bloc spoiler que voici ; pour ceux qui seraient intéressés par le récit autocentré de mon histoire de désamour avec Ben Wheatley, ne vous en prenez qu'à vous-même.] 17 Janvier 2014, 22h30, Tromsø. 24ième édition du Tromsø International Film Festival,... Lire la critique de High-Rise

20 4
Avatar Shania Wolf - 火見子
3
Shania Wolf - 火見子 ·