Psychose à Ikéa!!!

Avis sur High-Rise

Avatar Gary Stu
Critique publiée par le

High rise est un film que j’aurai voulu aimer, vraiment, avec tous ce que j’ai pu en voir et en lire avant de le voir, j’imaginai un trip fascinant et violent, un « objet » cinématographique malin.
Alors oui il l’est, il croule sous les influences, références, parmi celles que j’ai cru voir : Kafka, American psycho, Goddard, Tati, le perce neige, Frissons, Bunuel…
Mais High rise n’est pas Snowpiercer ni Frissons encore moins L’ange exterminateur pas plus que Whitley n’est Cronenberg ou Kubrick… mais le film ne m’as pas déplut à cause de ça.
Pas un instant je n’ai eu de sympathie ou d’empathie pour le moindre personnage (hormis les chiens… et le cheval mais peut être que ce petit malin de Whitley à voulu montrer que seuls les animaux arrivaient à brèvement « ressuciter » l’humanité perdue des personnages), ils sont tous maladivement névrosés, vides, antipathiques et passent leur temps à déclamer des lignes de dialogues plus ou moins non sensiques et profondement irritants du coup, au bout de 15 mn j’ai eu l’impression de me trouver dans un film artistique branchouille, de l’art et essai abstrait pompeux limite méprisant qui certes fourmille de thèmes et références intéressantes (Irons l’architecte est peut être Dieu, le dernier étage et son jardin : l’eden etc, etc...) mais qui dans la forme se donne tellement de mal à être détestable et dérangeant (ou pas) qu’il en devient vide et énervant…
Et puis ce « pourrissement » n’est pas crédible un instant, ou alors il faut être d’accord avec le postulat de base que le film est une pure fable (arty et gentiment provoquante).
Après on retrouvait ça aussi dans les persos de Crash adapté du même Ballard (que je n’ai jamais lu) alors peut être que… mais ça n’est encore pas cela qui m’a géné à la vision du film.
La B.O. est aussi du même niveau, décalée, irritante… et pour finir en « beauté » on a droit à la version pleurnichée d’un tube de Abba par Portishead, non, là je peux plus.
J’ai trouvé High rise intéressant dans le fond car je m’aperçoit après coup qu’il fait naitre en moi une foule de débats, mais dans la forme je l’ai trouvé pénible, profondément antipathique voire détestable.
Cheers.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 313 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Gary Stu High-Rise