La Tour Infernale du Vide.

Avis sur High-Rise

Avatar The Lizard King
Critique publiée par le

N'attendant rien du tout de ce film (et n'ayant pas lu le bouquin de Ballard), j'ai quand même eu la curiosité de le regarder.

Las, je ne vais pas me perdre en conjonctures diverses et variées, j'irai droit au but.
En un mot comme en cent, je vais aller droit au but...

Ah oui, le but, donc...

Alors, j'ai trouvé la direction artistique hideuse (décors moches, photo vilaine) et la reconstitution des 70's fait 100% toc (oh, il est de bon ton de signaler que les Renault Super 5 sont sortis en 1984, pas dans les années 70, messieurs les accessoiristes!) et cliché.

Bref, cliché encore avec ce microcosme dans cette tour géante, avec les "prolos" stupides, bordéliques et bruyants, habitants les étages inférieurs et la "haute-société" peuplée de gens insensibles, hautains et queutards vivants dans la partie supérieure. Et au sommet, se trouve l'architecte et sa femme, possédant un jardin à la française (que dis-je, un parc) où s'ébroue un cheval blanc...
Plus archétypal, tu meurs!

Du moment que le jeune Murrow saute du 39e étage, le film part en vrille et devient lourd, pesant, ennuyeux et verse dans le n'importe quoi, via des ellipses (voire des trous) dans ce scénario exténuant.

Reste un Tom Hiddleston qui réussit à tirer son épingle du jeu (ceci dit, dans ce capharnaüm épuisant, ce n'est pas très compliqué...) mais le trop-plein de bêtise crasse a fini par m'achever bel et bien.

J'ai trouvé cette chose filmique prétentieuse et incarnant un certain Néant cinématographique réel.
Bref, j'ai perdu presque 2 heures de ma vie en croyant que peut-être, le film parviendrait à me captiver d'une manière ou d'une autre.
Espoir perdu...

Je ne savais pas à quoi m'attendre, donc je n'ai pas été déçu par ci ou ça.
C'est simplement que rien ne m'a attiré là-dedans. Ce ne fut qu'une mauvaise surprise de plus.
Et comme j'évite au maximum de lire les avis avant de voir un film, j'ai voulu avoir un regard "neuf" sur ce High Rise.

Voilà, c'est fait!

Je me suis donc infligé cette "punition" de mon propre chef...

Next!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 404 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de The Lizard King High-Rise