👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Himizu

2011

1.2K

2.2K

219

7.5

Film de Sion Sono · 2 h 09 min · 11 mars 2012 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Shôta Sometani, Fumi Nikaidô, Tetsu Watanabe, Mitsuru Fukikoshi, Megumi Kagurazaka, Ken Mitsuishi, Makiko Watanabe, Asuka Kurosawa

Groupe :

Himizu

Pays d'origine :

Japon
Casting complet et fiche technique

Après le tremblement de terre et le tsunami de mai 2011 la vie de Yuichi Sumida est bouleversée, n'ayant aucun rêve dans la vie il souhaite mener une vie normale. Cependant sa mère alcoolique vient fréquemment à la maison avec différents hommes puis l'abandonne. Son père, lui, vient seulement lui réclamer de l'argent lui répétant sans cesse « J'aurais aimé que tu n'existes pas. » Il va rencontrer Keiko Shazawa, une camarade de classe partageant une souffrance similaire...

Kenshin

Kenshin

claque dans ma gueule.

il y a 5 ans

10 j'aime

6

Omelette-aux-Blettes

En fait le synopsis de SensCritique ne correspond pas vraiment au film...

il y a 8 ans

4 j'aime

3

Kenshin

Kenshin

Salut O SC! Je cherche à me procurer les films de Sono en dur, je ne trouve que des imports italien de blu ray de 3rd Window film. Connais tu un...

il y a 3 ans

1 j'aime

14

Rawi
8
Rawi

Critique positive la plus appréciée

Je connois mort qui tout consomme

Le DVD de ce film attendait d'être visionné depuis un moment. Fatigué d'attendre que je le visionne en bonne compagnie, il s'est mis à hurler, à protester de son inutilité et a exigé d'être mangé...

Lire la critique

il y a 7 ans

Outbuster
3
Outbuster

Critique négative la plus appréciée

Himizu: un film socialement valorisant.

Sion Sono est un artiste japonais polyvalent, touche-à-tout et anticonformiste. Ce qui en fait tout naturellement un réalisateur singulier. Son cinéma reflète son obsession d’une société japonaise...

Lire la critique

il y a 6 ans

Bondmax
9
Bondmax

Je connais tout, sauf moi-même

Je connaissais Sion Sono pour son cinéma plutôt survolté, il faut dire alors qu’en lisant le pitch d’Himizu, je m’attendais à une exception dans la filmo du japonais, une sorte de drame social sur...

Lire la critique

il y a 7 ans

Truman-
8
Truman-

Quand la nature détruit l'homme au plus profond

Sono Sion filme ici le Japon post tsunami du 11 mars 2011, un sujet qui semble le toucher et lui tenir a coeur car il réalisa un second film après celui ci parlant de Fukushima plus précisément ( The...

Lire la critique

il y a 9 ans

Omelette-aux-Blettes
7

Du bon et du moins bon

L’œuvre nous présente la société japonaise suite au séisme de Fukushima, en mettant en avant ses conséquences sur l'Homme, leurs comportements, le vide qu'ils ressentent en eux, la dégradation au...

Lire la critique

il y a 8 ans

Peaky
8
Peaky

N'abandonne pas.

Des claques. Aucun mot ne pourrait mieux décrire les films de Sion Sono. Des claques pendant les 4 heures de Love Exposure. Des claques dans les scènes jouissives de Why don't you play in hell. Des...

Lire la critique

il y a 7 ans