Affiche Histoires de cannibales

Critiques de Histoires de cannibales

Film de (1980)

La Grande Bouffe

Après un Burtterfly Murders déjà fort intéressant, le jeune Tsui Hark, il n'a alors que 29 ans, continue de s'affirmer, et propose avec Histoires de Cannibales une boucherie qui baigne dans le gore, l'excès, le kung-fu et même un peu d'humour. En tout cas, il ne fait pas dans la... Lire la critique de Histoires de cannibales

8
Avatar Docteur_Jivago
5
Docteur_Jivago ·

Critique de Histoires de cannibales par drélium

Première demi heure géniale, une introduction bien sentie et savoureuse du village reculé de cannibales et des personnages principaux, un héroïque Norman Chu et un démoniaque Eddy Ko Hung, avec du gore à l'italienne, du kung fu maîtrisé, une caméra "Tsui Style" passionnée et une belle étrangeté exotique. Deuxième demi heure trop lourde et bordélique, comédie bien grasse non stop en totale... Lire l'avis à propos de Histoires de cannibales

4
Avatar drélium
6
drélium ·

Critique de Histoires de cannibales par Ryo_Saeba

Juste après son succès critique mais échec commercial de Butterfly Murders, Tsui Hark décide cette fois de réaliser une kung fu comédie gore sur fond de polar. Il s'inspire des films d'horreur italiens des années 70 comme Au pays de l'Exorcisme (Man from the deep River), Cannibal Holocaust / Ferox mélangeant leurs visions des cannibales et d'image horrifiques avec un humour et des situations... Lire la critique de Histoires de cannibales

3
Avatar Ryo_Saeba
4
Ryo_Saeba ·

Histoire d'un homme qui sait tout faire

Je pensais que Tsui Hark ne pouvait plus m'étonner , mais une fois de plus le maître m'a surpris . Histoires de cannibales est vraiment un film d'arts martiaux pas comme les autres , plutôt gore , très sanglant , de l'humour bien présent et plutôt drôle par moment . Du n'importe quoi totalement maîtrisé et assumé jusqu'au bout par Tsui Hark . La scène finale symbolise tout le film , totalement... Lire l'avis à propos de Histoires de cannibales

2 6
Avatar Alex6360
8
Alex6360 ·

Le kung-fu se cannibalise

Fait intéressant, même si ce second film de Tsui Hark parait aussi brouillon et sale gosse que le précédent avec sa mise en scène furieuse qui tranche dans tous les sens du terme, le cinéaste d'origine vietnamienne ne se répète pourtant pas. Suite à l'échec commercial de son premier film, Butterfly murders, Histoire de cannibales nous livre en effet un... Lire la critique de Histoires de cannibales

Avatar Dun
6
Dun ·

Du early Tsui qui sang bon

Kung-fu chez les cannibales! Ici, on est dans l’humour potache pour les grands. On a droit à un travelo géant et obsédé, un voleur qui fait autant de grimaces que De Funès, un détective à la Jackie Chan, expert en arts martiaux mais super gaffeur, et un final avec des pétards crachant de la fumée de couleur et deux branques échappant aux cannibales en patins à roulettes. Sur le plan de la... Lire la critique de Histoires de cannibales

Avatar Eugène Tarpon
6
Eugène Tarpon ·

Un peu gluant, mais appétissant !

Bon faut bien admettre que ce n'est pas forcément le film le plus réussi de Tsui Hark. C'est un gros bordel, l'humour ne m'a pas forcément fait rire, c'est un peu gras, ça crie partout, tout le temps, les personnages ne sont pas forcément très développés... et pourtant c'est quand même super agréable à regarder parce que tout va à cent à l'heure, on a des combats assez improbables toujours... Lire la critique de Histoires de cannibales

Avatar Moizi
7
Moizi ·

Kung fu gore.

Histoires de cannibales avait toutes les raisons de m'attirer,du kung fu,du gore et de l'humour tout ça réalisé par Tsui Hark. Seulement l'humour est très balourd,il faut reconnaitre qu'il fonctionne parfois mais la plupart du temps il est difficilement supportable. Le cocktail reste original et les combats sont dynamiques,mais je préfère d'autres films du réalisateur à celui-ci dont l'humour... Lire la critique de Histoires de cannibales

Avatar Heurt
5
Heurt ·

Dingue et jubilatoire

Deuxième métrage de Tsui Hark, une de mes premières gifles HK. Au temps ou l'Asie était synonyme de Bruce Lee, Goldorak et Shogun, ce film (avec Zu et Hard Boiled) m'avait rendu hystérique. Je n'avais jamais vu un truc pareil. De l'action incessante, sanglante et loufoque, ainsi qu'une ambiance digne d'un film d'horreur ritalien (ralala le passage où le héros déambule dans les rues étroites... Lire la critique de Histoires de cannibales

1
Avatar BaNDiNi
10
BaNDiNi ·