Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Un manque de conviction ?

Avis sur Hitchcock

Avatar YellowStone
Critique publiée par le

Contrairement à beaucoup de monde ici, je ne suis ni un fan inconditionnel, ni un grand connaisseur de Hitchcock. Rassurez-vous, bande de cinéphiles mal embouchés, je m'applique à corriger cette lacune... Néanmoins, cela m'a permis d'aborder ce film de manière plutôt objective, sans attente particulière par rapport au personnage, dont je connais peu la biographie.

L'histoire nous présente un Hitchcock très sombre, presque habité. On appréciera ou pas le traitement de cette facette du perso (avec les apparitions d'Ed Gein, plus ou moins pertinentes), mais un fait saute aux yeux dès les premières images : Anthony Hopkins est excellent dans le rôle du réalisateur. Helen Mirren fait également un très bon boulot (presque au point de surpasser Alfred, ce qui n'est bien sûr pas un hasard). Par contre, aucun des autres rôles n'est vraiment développé, et on a plus l'impression d'assister à un défilé de caméos qu'autre chose.

C'est là un des défauts du film, le principal selon moi : il est bien trop léger. Le sujet était incroyablement riche, le projet semblait hyper ambitieux, et au final, tout n'est que survolé, le film ne va pas creuser ses thèmes et ses persos en profondeur, comme Hitch lui-même aurait pu le faire. Le film aurait largement supporté une demi-heure de plus pour développer ses persos (Janet Leigh, Whit, Anthony Perkins...). Et même, sans rallonger trop le film, il aurait suffi de supprimer toutes les private-jokes / fan-services (Mme Bates dans la loge, le corbeau à la fin...) et les apparitions d'Ed Gein, pour les remplacer par des scènes de développement des personnages.

Au niveau mise en scène, le film présente plusieurs bonnes idées : les nombreux plans à travers des miroirs ou des portes entrouvertes (voire fermées) sont plutôt bien vus, même si pas forcément originaux. Le film joue beaucoup sur la symétrie et les éclairages, afin de créer une ambiance un peu irréelle, qui colle bien au propos. Après, ça reste très classique dans la forme, quelques scènes sont plutôt sympa (Hitchcock qui joue le chef d'orchestre lors de la première de Psychose, avec le gars qui passe le balai derrière), mais l'ensemble reste très convenu, et la musique fadasse n'arrange rien.
Le rythme est plutôt bien géré, mais il y a assez peu à se mettre sous la dent. La fin est un peu décevante aussi : pourquoi avoir pris le temps de nous montrer un Hitchcock hyper sombre et torturé, si c'est pour tout résoudre par une pirouette et un joli happy end ? Hitch ne serait-il finalement qu'un gros égocentrique pleurnichard ? C'est en tout cas l'impression que m'a laissée ce film.

Pour conclure, un petit filmounet finalement sans grande prétention, assez sympathique dans l'absolu, mais qui aurait pu être tellement mieux. J'ai un peu eu l'impression que le film ne savait pas trop s'il parlait d'Alfred Hitchcock, de sa femme, ou de la genèse de Psychose, qui sont trois choses très différentes. Je pense que les fans du maitre vont se sentir très déçus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 469 fois
17 apprécient

YellowStone a ajouté ce film à 2 listes Hitchcock

Autres actions de YellowStone Hitchcock