Hayter gonna Hayte

Avis sur Hollywood 1982, un été magique au cinéma

Avatar Quentin-S
Critique publiée par le

Backer du projet sur KissKissBankBank j'ai eu la chance d'avoir accès au documentaire avant sa diffusion sur Arte. Après avoir déroulé les 55 petites minutes du docu je reste globalement assez déçu par le film.
La réalisation, bien que parfois un peu kitsch (scènes d'illustrations jouées, images fixes animées) est de bonne facture et le film comporte quelques intervenants de qualité (Lisberger, Meyer et Carpenter en tête mais aussi James H. Spencer) mais je pense que l'ensemble rate un peu sa cible. La faute au diffuseur ?

Le projet étant piloté par l'équipe du très recommandable magazine Rockyrama, je m'attendais à voir un pur produit Doudou (voir à ce sujet l'émission Bits #106, également diffusé sur Arte) surfant sur la nostalgie de ces films (à savoir: Conan, Mad Max 2, Rocky III, Star Trek 2, Tron, Blade Runner, Poltergeist, The Thing & E.T.) , bourré d'anecdotes et d'images d'archives, et dont j'aurais été un vrai client. Assez avare en éléments susnommés (il y a bien quelques archives bien senties), le film se retrouve pollué et parsemé d'interventions inutiles de 2 programmateurs de cinéma américains et de David Hayter, présenté comme le scénariste de Watchmen (si si vous avez bien lu), qui occupent le rôle des fanboys pour nous dire que tout ça c'était génial et que sans Conan, on aurait pas eu Game of Thrones (ce qui est assené plusieurs fois). Bref tout ça c'est super, mais si vous n'avez ne serait-ce que vu les films évoqués, vous n'allez rien apprendre de bien neuf ici. En revanche, pour quelqu'un qui n'aurait vu aucun de ces films, j'imagine que ce sera une superbe entrée en matière et que ça donnera effectivement envie de voir ces films à peine survolés (55 minutes pour 9 films avec intro et conclusion, c'est très court). En ce sens, le docu ne spoile presqu'aucun des films et jamais de façon dramatique.

J'imagine que le calibrage pour une diffusion TV a conditionné certains choix que je reproche aujourd'hui au docu, qui en font au final un produit plus du tout à destination des fans. Ou peut-être cela était-il le plan depuis le début ? Je devrais certainement visionner les précédents travaux du duo de réalisateur pour m'en faire une idée. Je salue au passage leur initiative et leur travail de médiatisation de cette culture du genre en France. En tout cas vous voilà prévenu !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 303 fois
11 apprécient

Autres actions de Quentin-S Hollywood 1982, un été magique au cinéma